Nous sommes le 26 janvier dernier. Un peu à la surprise générale, Thomas Tuchel, débarqué par le Paris Saint-Germain quelques jours plus tôt, est nommé entraîneur des Blues de Chelsea. Après 19 journées de Premier League, les Londoniens sont seulement neuvièmes au classement et Frank Lampard, licencié, laisse son club de cœur dans une situation bien inconfortable. Les Blues n’y arrivent pas et comptent déjà 7 défaites toutes compétitions confondues, pour 7 nuls et 15 victoires.
Pourtant l’été 2020 des Blues était plein de promesses. En pleine pandémie, et alors que de nombreux clubs sont touchés financièrement, Chelsea dépense plus de 200 millions d’euros pour renforcer son effectif. Werner, Havertz, Ziyech ou encore Mendy et Chilwell rejoignent Londres dans l’espoir d’étoffer leur palmarès. Associés aux jeunes pousses du centre de formation (Mount, Abraham, Loftus-Cheek…), ces nouvelles recrues doivent permettre à Lampard d’amener "son" Chelsea au sommet du football britannique et européen.

Le renouveau Tuchel

Ligue des champions
Choix étranges, impuissance face à l'élève Tuchel : Guardiola a loupé son rendez-vous
29/05/2021 À 23:32
Moins de quatre mois après l’arrivée de Thomas Tuchel sur le banc des Blues, l’ambiance est toute autre du côté de Stamford Bridge. Le club présidé par Roman Abramovitch, spécialiste des licenciements et des arrivées de coach en cours de saison (pas moins de 11 entraîneurs ont quitté leur fonction avant la fin de saison depuis le début des années 2000), revit. Depuis fin janvier, le bilan de Thomas Tuchel est excellent. L'entraîneur allemand affiche dix-sept victoires, six nuls pour seulement trois défaites toutes compétitions confondues.

Thomas Tuchel peut avoir le sourire au coin des lèvres : il est, avec Chelsea, en finale de la Ligue des champions

Crédit: Imago

Avec l’arrivée du technicien allemand, les Blues ont retrouvé du liant dans le jeu et une solidité défensive perdue sous les ordres de Lampard. Leur parcours en FA Cup symbolise d'ailleurs parfaitement ce renouveau. En éliminant successivement Morecambe, Luton Town, Barnsley, Sheffield puis Manchester City, les Blues ont encaissé seulement deux buts durant leur campagne de Coupe d’Angleterre. En moins d’une demi-saison Thomas Tuchel a su poser sa patte et son énergie sur son équipe : surnombre et contre-pressing efficace, rapidité dans les transitions et assise défensive retrouvée.
Le club est fait pour gagner les finales, pas juste pour y participer
Aujourd’hui, alors qu’il reste seulement quatre matches à disputer pour les joueurs de Tuchel, Chelsea est encore en course pour s’offrir un doublé impensable à la mi-saison. Quatrièmes de Premier League à deux journées du terme, et donc virtuellement qualifiés pour la prochaine Ligue des Champions, les coéquipiers de N’Golo Kanté ont encore deux finales à disputer, la première ce samedi face à Leicester (18h15) en FA Cup.

Hakim Ziyech célèbre son but face au Real Madrid en Ligue des champions

Crédit: Getty Images

Et Thomas Tuchel a déjà affiché ses ambitions pour ces deux rendez-vous : "Chelsea doit essayer de gagner la FA Cup, la Ligue des Champions, et le top 4," expliquait-il il y a quelques jours. "Nous garderons les pieds sur Terre, rien n'est encore gagné, le club est fait pour gagner les finales, pas juste pour y participer", a prévenu l’ancien coach du Borussia Dortmund.
Une première finale synonyme de répétition générale avant de retrouver un autre adversaire que les Blues connaissent bien. Le 29 mai prochain, Chelsea affrontera Manchester City en finale de Ligue des champions. L’occasion pour les Londoniens de conclure en beauté une saison décidément bien particulière pour le club britannique.
Ligue des champions
Chelsea, un pour tous, tous pour un
29/05/2021 À 22:53
Ligue des champions
"Quand le PSG perdait, le coupable c'était toujours moi" : Thiago Silva, revanche nostalgique
29/05/2021 À 22:33