Le top du top

Trent Alexander-Arnold (Angleterre/Liverpool)
Age : 21 ans
Fin du contrat : 2024
Valeur estimée : 110 millions d'euros (source : transfermarkt.com)

Ligue des champions
Tuchel, mercato et Neymar-Mbappé : PSG, un avenir en cinq questions
24/08/2020 À 21:39

C'est probablement le meilleur spécialiste du poste à l'heure actuelle. Et il coche toutes les cases. "TAA" est jeune, déjà ultra-performant dans des compétitions très relevées comme la Premier League et la Ligue des champions, et son apport offensif est inestimable à l'image de ses… 39 passes décisives en 141 apparitions sous le maillot des Reds. C'est l'un des hommes de base de Jürgen Klopp et une pièce maîtresse du collectif de Liverpool.

  • Notre avis : Intouchable. Liverpool n'est pas vendeur et on voit mal l'intérêt pour Alexander-Arnold de quitter les Reds pour Paris.

Joshua Kimmich (Allemagne/Bayern Munich)
Age : 25 ans
Fin du contrat : 2023
Valeur estimée : 75 millions d'euros

Paris a pu mesurer tout son talent. Impérial en défense, Joshua Kimmich a aussi délivré la passe décisive pour Kingsley Coman sur le but de la finale perdue face au Bayern Munich dimanche à Lisbonne (1-0). Capable d'évoluer quasiment à tous les postes, doté d'une science du jeu remarquable, l'Allemand est l'un des cadres incontournables du Bayern Munich depuis de nombreuses saisons malgré son jeune âge, en plus d'être un élément moteur de son collectif.

  • Notre avis : Inabordable. C'est non seulement le présent mais aussi le futur du Bayern. Le club allemand ne le lâchera pas, même pour tout l'or du monde.

Kehrer dépassé, Icardi blacklisté : les carences du PSG lui ont explosé au visage

Dani Carvajal (Espagne/Real Madrid)
Age : 28 ans
Fin du contrat : 2022
Valeur estimée : 40 millions d'euros

Inamovible au Real Madrid. Depuis son retour au sein de son club formateur en 2013, après un prêt très convaincant au Bayer Leverkusen, Dani Carvajal est le titulaire incontestable au poste d'arrière droit à la Maison Blanche, où il a remporté la Ligue des champions à quatre reprises. Bluffant de régularité, l'international espagnol s'est imposé comme un maillon essentiel de la défense madrilène. Sa capacité à arpenter inlassablement son couloir est précieuse pour donner de la largeur et de la profondeur l'animation offensive madrilène, tout comme la précision de ses centres.

  • Notre avis : Quand bien même il serait ouvert à relever un nouveau défi au PSG, le Real resterait maître du jeu avec une clause libératoire de… 350 millions d'euros. Une piste trop compliquée.

Les valeurs sûres (ou presque)

Benjamin Pavard (France/Bayern Munich)
Age : 24 ans
Fin du contrat : 2024
Valeur estimée : 40 millions d'euros

Le champion du monde 2018 a signé une première saison très aboutie au Bayern Munich, qui avait déboursé 35 millions d'euros pour l'arracher au Vfb Stuttgart l'été dernier. Défenseur central de formation, Benjamin Pavard n'a pas tardé à s'imposer comme un titulaire à part entière sur le côté droit de la défense munichoise avant qu'une blessure ne vienne le contrarier pour le Final 8, et pousser Hansi Flick repositionner Joshua Kimmich à son poste. Le Français n'en a pas moins prouvé sa capacité à hisser son niveau à celui d'un club aussi exigeant que le Bayern. Solide derrière, il a aussi brillé en attaque avec 4 buts et 5 passes décisives.

  • Notre avis : Le Bayern n'a aucun intérêt à le vendre. Surtout depuis que Flick a stabilisé Kimmich au milieu, et encore plus avec la perspective du départ de Thiago dans ce secteur.

Benjamin Pavard et Leon Goretzka lors de Bayern - Moenchengladbach en Bundesliga le 13 juin 2020

Crédit: Getty Images

César Azpilicueta (Espagne/Chelsea)
Age : 30 ans
Fin du contrat : 2022
Valeur estimée : 24 millions d'euros

L'un des joueurs les plus appréciés de Stamford Bridge, où l'ancien Marseillais a posé ses valises il y a maintenant dix ans. César Azpilicueta a largement fait ses preuves. Déjà par cette polyvalence qui lui permet de jouer à tous les postes de sa défense. Aussi par sa durabilité. L'Espagnol n'a manqué que quatre matches de championnat sur les cinq dernières saisons et sa capacité à rester en bonne santé témoigne d'une hygiène de vie irréprochable. Constant, performant, capitaine de Chelsea depuis deux saisons pleines, il est aussi loué pour son exemplarité et son influence positive.

  • Notre avis : C'est l'homme de base de Frank Lampard, il est ultra-motivé avec le recrutement clinquant opéré par Chelsea et les Blues sont en Ligue des champions. "Azpi" ne partira pas.

Aaron Wan-Bissaka (Angleterre/Manchester United)
Age : 22 ans
Fin du contrat : 2024
Valeur estimée : 40 millions d'euros

Oui, cela peut paraître insensé de parler de valeur sûre pour un joueur de 22 ans, après une seule saison dans un top club. Mais Manchester United ne s'est manifestement pas trompé en déboursant pas moins de 55 millions d'euros pour l'arracher à Crystal Palace l'été dernier. Le jeune Anglais s'est affirmé comme l'un des tous meilleurs latéraux de Premier League, notamment par son impact impressionnant dans les duels. Il aussi apporté une contribution offensive intéressante avec quatre passes décisives. La Ligue des champions sera le meilleur étalon pour juger de son niveau. Mais son profil ultra-complet et son niveau de performance cette saison le place aux portes du Top 5 des meilleurs joueurs à son poste à l'heure actuelle.

  • Notre avis : Manchester United a mis la main sur une pépite. Il n'est pas dans le besoin financier et Wan-Bissaka incarne parfaitement son renouveau. Paris doit chercher ailleurs.

Aaron Wan-Bissaka

Crédit: Getty Images

Les paris plus ou moins crédibles

Ricardo Pereira (Portugal/Leicester)
Age : 26 ans
Fin du contrat : 2023
Valeur estimée : 32 millions d'euros

L'ancien Niçois sort d'une saison très aboutie avec Leicester avant qu'une blessure aux ligaments croisés ne viennent y mettre un terme au mois de mars. Ce n'est pas une coïncidence si les Foxes se sont écroulés sans lui après le "restart" tant le Portugais avait un impact très net sur le jeu collectif de son équipe. C'est le joueur de couloir par excellence, capable d'évoluer en défense comme en attaque, avec une vitesse et une qualité technique indéniables. Si c'est plutôt un pari, c'est surtout parce qu'il revient d'une grave blessure et qu'il n'a pas encore connue les exigences d'un club de tout premier plan dans sa carrière.

  • Notre avis : Le défi de découvrir la Ligue des champions avec Paris a de quoi le séduire. Les Foxes seraient probablement exigeants sur le prix du transfert, mais c'est une piste à creuser.

Hector Bellerin (Espagne/Arsenal)
Age : 25 ans
Fin du contrat : 2023
Valeur estimée : 32 millions d'euros

Il s'est révélé très jeune chez les Gunners et a longtemps été considéré comme l'un des joueurs les plus prometteurs à ce poste d'arrière droit. Hector Bellerin a montré de belles qualités, en particulier dans le domaine offensif, avant que de multiples pépins physiques ne viennent ralentir considérablement sa progression ces deux dernières saisons. L'Espagnol semblait quand même avoir retrouvé de bonnes sensations sur deuxième moitié du dernier exercice. Arsenal ne semble pas spécialement disposé à le conserver. Bellerin aurait ainsi été proposé à plusieurs clubs, dont le PSG.

  • Notre avis : Sa fragilité a quand même de quoi refroidir les ardeurs. Il a certainement le talent, il ne coûterait vraisemblablement pas trop cher, mais il n'offre pas suffisamment de garanties.

Héctor Bellerín im Arsenal-Training

Crédit: Getty Images

Nelson Semedo (Portugal/FC Barcelone)
Age : 26 ans
Fin du contrat : 2022
Valeur estimée : 40 millions d'euros

Arrivé du Benfica il y a trois ans pour 35 millions d'euros avec l'étiquette d'un des latéraux les plus prometteurs de sa génération, le Portugais n'a pas réussi à s'imposer au sein du club catalan, où Sergi Roberto lui est régulièrement préféré au poste d'arrière droit. Si son potentiel offensif est indéniable, Nelson Semedo a aussi affiché un manque de régularité et quelques lacunes défensives mises en lumière en mondiovision par Alphonso Davies lors de l'humiliation subie face au Bayern Munich (8-2). Il est candidat au départ (qui ne l’est pas au Barça ?) et le PSG est parfois cité comme un point de chute éventuelle.

  • Notre avis : Il y a quand même un doute sur son niveau. Et d'éventuelles négociations avec Barcelone s'annoncent délicates tant les relations avec Paris sont glaciales.

João Cancelo (Portugal/Manchester City)
Age : 26 ans
Fin du contrat : 2025
Valeur estimée : 36 millions d'euros

Si le PSG devait tenter d'aller chercher un arrière droit du côté de Manchester City, il se tournerait vraisemblablement plutôt vers João Cancelo que vers Kyle Walker. L'Anglais présente des références et sort d'une saison plutôt aboutie et Josep Guardiola le considère comme son premier choix au poste d'arrière droit. Le Portugais, arrivé de la Juventus l'été dernier pour 40 millions d'euros, n'est pas parvenu à lui prendre sa place dans le onze de départ. Il avait brillé sous le maillot turinois, notamment dans le domaine offensif, avant de rejoindre le club anglais et un départ cet été pourrait lui permettre de se relancer.

  • Notre avis : Les mouvements entre Manchester City et le PSG sont rares, pour ne pas dire inexistants. Cela suffi à rendre l'arrivée éventuelle du Portugais à Paris très hypothétique.

João Cancelo (Manchester City)

Crédit: Getty Images

Les seconds couteaux

Vous l'aurez compris, Paris aura bien du mal à trouver du premier choix alors qu'il a surtout besoin d'un renfort qualitatif pour ce poste d'arrière droit. Les dirigeants parisiens risquent de devoir se tourner vers des joueurs moins référencés. Dans cette optique, Leonardo a d'ores et déjà activés ses réseaux en Italie. Des contacts auraient été établis avec Timothy Castagne, le Belge de l'Atlanta Bergame, sous contrat jusqu'en 2022 et dont la valeur est estimée à 25 millions d'euros. L'autre nom qui circule est celui d'Adam Marusic, que la Lazio serait disposée à céder pour 15 millions d'euros.

Il y a aussi le marché français. Paris aurait ainsi étudié les pistes menant au Rennais Hamari Traoré, au Lyonnais Léo Dubois et au Niçois Youcef Atal. Certaines rumeurs évoquent aussi un intérêt pour le Brésilien Emerson, prêté par le FC Barcelone au Betis Séville et auteur d'une belle saison sous le maillot andalou, et pour Sergiño Dest, le jeune international américain de l'Ajax Amsterdam. La plus-value au poste de latéral droit paraît moins évidente avec tous ces éléments, à des degrés divers cependant. Mais le PSG n'aura pas forcément le choix tant les meilleurs latéraux semblent difficilement abordables.

Nasser al-Khelaïfi et Leonardo lors d'un entraînement du PSG

Crédit: Getty Images

Transferts
La jeunesse, axe majeur de la cellule de recrutement du Real Madrid
18/09/2020 À 14:18
Transferts
Les Gunners peuvent souffler : Aubameyang a prolongé !
15/09/2020 À 15:18