Getty Images

Equipe de France - Aguilar, Lala, Bamba : le bon joueur de L1 a-t-il encore un avenir en Bleu ?

Aguilar, Lala, Bamba : le bon joueur de L1 a-t-il encore un avenir en Bleu ?

Le 08/11/2018 à 10:21

LIGUE DES NATIONS – Alors que Didier Deschamps va dévoiler sa liste pour les rencontres face aux Pays-Bas et à l'Uruguay, des talents émergents de L1 pourraient postuler à une place. Mais ce n'est pas vraiment la politique d'un sélectionneur soumis à une concurrence féroce.

Qui est le meilleur arrière droit français du moment ? Benjamin Pavard est en grande détresse du côté de la Bundesliga. Bon dernier du championnat allemand, le champion du monde traverse une grosse zone de turbulences. Quand il n'est pas blessé, Djibril Sidibé court après son meilleur niveau à Monaco. Ruben Aguilar est sans doute le plus solide au poste depuis le début de la saison. Mais il n'a que très peu de chances de figurer dans la liste de jeudi. Pourquoi ? Il n'a pas le profil.

Didier Deschamps n'a pas l'habitude d'appeler de simples joueurs de Ligue 1 à Clairefontaine. Encore moins aujourd'hui où il n'a jamais été aussi difficile de se faire une place dans un effectif de champions du monde. Ruben Aguilar peut toujours espérer mais il part de très loin. Bien avant lui, Corentin Tolisso a dû attendre de s'exiler au Bayern Munich pour devenir un incontournable en équipe de France. Samuel Umtiti a dû profiter d'une cascade de blessures à l'Euro 2016 pour disputer ses premières sélections avant de s'imposer… en partant au Barça. Les deux Lyonnais marchaient pourtant sur la Ligue 1 depuis plusieurs saisons.

L'époque Capoue-Guilavogui révolue

Mais le championnat de France a peu de poids aux yeux d'un Didier Deschamps qui fait de la Ligue des champions le juge suprême. Sans elle, difficile de se frayer une place dans la liste. Le sélectionneur a la culture des grands clubs et privilégiera toujours un Munichois, un Mancunien ou un Barcelonais, même avec un temps de jeu très faible, à un joueur de L1 sans expérience. Pour avoir son pass au Château de Clairefontaine, il faut déjà avoir goûté au haut niveau.

Elle est loin l'époque où les Toulousains Etienne Capoue et Moussa Sissoko ou le Stéphanois Josuha Guilavogui s'invitaient dans les listes. Deschamps prenait alors les commandes de l'équipe de France mais sa stratégie a évolué et s'est durcie envers le joueur de L1 sans expérience internationale. Aguilar n'est pas le seul dans ce cas. Kenny Lala, Jonathan Bamba ou Mike Maignan pourraient tout à fait postuler à la sélection à la faveur de leur début de saison canon mais les champions du monde garderont leur avance sur eux. Et si Dembele fait les frais de son coup de moins bien à Barcelone, le Mancunien Martial sera préféré à Bamba.

2013 Equipe de France Josuha Guilavogui

2013 Equipe de France Josuha GuilavoguiAFP

L'exception Fekir

Il existe heureusement pour la L1, quelques exceptions. Le poste de troisième gardien a longtemps échu à Benoît Costil, faute d'autres concurrents crédibles, et Benjamin Lecomte pourrait voir son tour arriver à la retraite de Steve Mandanda. Nabil Fekir n'a pas eu besoin de briller en Ligue des champions pour plaire à Didier Deschamps. Son profil unique a rapidement eu raison des principes du sélectionneur. Adil Rami a séduit par son expérience internationale et s'imposer à l'OM, un club que Deschamps connaît par cœur, fut un atout de poids dans la manche de Thauvin.

Quant à Tanguy Ndombele, dernier venu, sa prestation fantastique en C1 face à Manchester City a dû faire pencher la balance en sa faveur. Aguilar n'est pas près d'affronter les Citizens, ne joue pas à Marseille (contrairement à Bouna Sarr), n'a aucune expérience internationale (contrairement à Mathieu Debuchy ou Christophe Jallet) et n'a pas le talent unique de Fekir. Alors, même si aucun arrière droit français n'est plus convaincant que lui, il part de trop loin.

Didier Deschamps félicite Nabil Fekir après sa performance lors de France - Irlande, le 28 mai 2018

Didier Deschamps félicite Nabil Fekir après sa performance lors de France - Irlande, le 28 mai 2018Getty Images

0
0