Ce n’était pas un exploit ulysséen, mais le travail a été fait. L’équipe de France féminine a été impitoyable ce vendredi soir à Patras en match de qualification à la Coupe du Monde 2023, en Grèce (0-10). Marie-Antoinette Katoto, l’attaquante du Paris Saint-Germain, a été très en vue et a inscrit son premier triplé en Bleu. Wendie Renard, de nouveau capitaine, en a profité pour marquer son 29e but avec les Tricolores face à une équipe nationale grecque bien limitée, sur penalty en fin de rencontre.
Le film du match

Une première période très facile pour les Bleues

Women's World Cup Qualification UEFA
Renard forfait entre "10 et 20 jours" selon Diacre
21/09/2021 À 22:06
Face à une jeune équipe grecque et seulement 64e au classement FIFA, les joueuses de Corinne Diacre n’ont pas permis à leurs adversaires de respirer. Après un premier centre lobé et astucieux de Sakina Karchaoui, repoussé par le poteau (10e), les Bleues ont enchaîné les buts face à une défense héllène qui a multiplié les erreurs de placement.
Après 25 minutes, l’équipe de France menait déjà 4-0, avec des réalisations d’Amel Majri, Grace Geyoro et un doublé de Katoto (dont un but consécutif à un joli service de Karchaoui), le 4e au niveau international, déjà pour la jeune attaquante parisienne de 22 ans. Un but contre son camp de la défenseure grecque Maria Palama (30e), et un autre but de Geyoro (40e) ont parachevé une première période où Pauline Peyraud-Magnin n’a joué qu’un seul ballon, un centre imprécis de Vasiliki Giannaka capté sans souci dans sa surface de but par la gardienne de la Juventus (23e).

Katoto et Karchaoui se sont régalées

7-0 à la pause, un score évidemment sans appel. De quoi, pour la sélectionneuse Corinne Diacre, tenter d’autres formules de jeu, avec l’entrée en jeu et la seconde sélection de Kessya Bussy, la prometteuse attaquante du Stade de Reims. De quoi réjouir le duo Karchaoui – Katoto, avec une nouvelle passe décisive de l’ancienne Fenotte lyonnaise pour sa coéquipière du PSG (53e). Premier triplé avec l’équipe de France pour Marie-Antoinette Katoto, qui aurait même pu inscrire un 4e but avec plus de précision, avec une reprise de volée du droit manquée devant la gardienne grecque (56e).
Peu après son entrée au jeu, Viviane Asseyi, l’attaquante du Bayern, a aussi participé à la fête d’un joli plat du pied gauche, sur un nouveau service de Sakina Karchaoui, laissée bien seule tout au long du match par son opposante grecque (65e). Sur un penalty venu définitivement enterrer le moral grec, Wendie Renard a fêté le retour de son brassard de capitaine avec son 29e but en 126 sélections (90e+2). La Grèce était tout sauf un obstacle de taille. On verra dès mardi soir si la Slovénie, qui recevra la France dans la petite bourgade de Murska Sobota, en sera un.
Women's World Cup Qualification UEFA
Diacre : "Avant il y avait peut-être moi d'un côté, les joueuses de l'autre..."
21/09/2021 À 22:01
Women's World Cup Qualification UEFA
Pas de large victoire cette fois, les Bleues ont dû aller la chercher
21/09/2021 À 20:54