La victoire de Daniel Ricciardo (Red Bull) au Grand Prix du Canada n'aura été sans doute qu'une parenthèse. Dimanche, le Championnat du monde de Formule 1 a repris ses habitudes en voyant les Mercedes W05 de Nico Rosberg et Lewis Hamilton (Mercedes) couper en première et deuxième positions la ligne d'arrivée du Grand Prix d'Autriche, la huitième manche du Mondial.
Sensations de la qualification à Spielberg, les Williams de Felipe Massa et Valtteri Bottas se sont élancées de la première ligne et ont mené le premier relais, mais trop longtemps. A trop vouloir profiter de ses positions, l'écurie de Grove a tout perdu au stand en deux salves de changements de pneus. Pire : Massa (doublé en piste par Hamilton), encore une fois mal servi, a reculé derrière son coéquipier et même l'encombrant Sergio Pérez (Force India), sur une stratégie décalée.

Rosberg contents des pit stops, Hamilton beaucoup moins

Grand Prix d'Autriche
Red Bull atteint un "point de pression" avec Renault
22/06/2014 À 12:00
Installé en tête sur un circuit où il n'est pas aisé de doubler, Roberg a alors contrôlé un Hamilton très vite revenu dans ses roues en début de course, après un premier tour passé à doubler Daniil Kvyat (Toro Rosso), Kimi Räikkönen (Ferrari), Daniel Ricciardo (Red Bull), Kevin Magnussen (McLaren) et Fernando Alonso (Ferrari).
"Cela n'a pas été facile, il a fallu gérer après avoir passé les Williams. Notre stratégie était parfaite et l'équipe a fait un travail fantastique lors des pit stops", a déclaré Nico Rosberg, sur le podium. "J'ai peut-être perdu un peu de temps au stand, en me positionnant mal lors d'un arrêt", a avoué Lewis Hamilton, qui n'aurait de toute façon pas passé la W05 n°6 au stand. "Un peu moins d'une seconde, cela n'aurait pas vraiment fait la différence", a-t-il reconnu.

Vettel out, Ricciardo huitième : Red Bull en échec à la maison

A l'issue de cette course peu animée, Fernando Alonso (Ferrari) a pris la cinquième place devant Sergio Pérez (Force India), Kevin Magnussen (McLaren) et Daniel Ricciardo (Red Bull). A domicile, la marque de boisson énergisante a reçu les félicitations du promoteur de la Formule 1, Bernie Ecclestone, dans un message en surimpression sur la piste adressé à son P-DG Dietrich Mateschitz pour l'impeccable rénovation du circuit. Ce qui ne lui a pas fait oublier la déconvenue de son pilote star Sebastian Vettel (Red Bull), relégué dernier dès le premier tour, victime d'une panne de transmission, et finalement contraint à l'abandon au 36e passage. Ni le double abandon enregistré par sa seconde écurie, Toro Rosso.
Saison 2021
Hamilton à la retraite, Leclerc taclé : Ecclestone délivre ses cadeaux de Noël
27/12/2021 À 10:25
Grand Prix d'Abu Dhabi
Incidents, réclamations de Mercedes… Que dit le règlement ?
13/12/2021 À 19:49