Du changement en Formule 1 ? En partie seulement. Samedi au Nürburgring, la série de Lewis Hamilton s'est arrêtée et celle de Mercedes s'est poursuivie. Après cinq pole positions, le sextuple champion du monde n'a pu empêcher son coéquipier Valtteri Bottas d'établir le meilleur chrono de la séance de qualification du Grand Prix de l'Eifel, qui s'est déroulée dans des conditions météo fraiches, mais sans le brouillard que avait tenu toutes les voitures au garage vendredi. En 1'25"269, le Finlandais a perpétué la séquence de positions de pointe de son équipe, désormais invaincue sur le tour chrono du samedi depuis le dernier rendez-vous de 2019, soit douze sessions.

Saison 2021
Haas "espère" que Grosjean cherche du boulot ailleurs...
10/10/2020 À 14:27

"C'est si agréable de faire la pole position au dernier tour !, s'est exclamé Bottas. C'était compliqué aujourd'hui, après de courts entraînements et pour amener les pneus dans la bonne fenêtre."

Gasly 12e

Auteur de sa quatorzième pole position en carrière pour 0"256, le pilote originaire de Nastola a surtout évité une déconvenue à Mercedes, car avant les seconds runs en Q3, c'est Max Verstappen (Red Bull) qui détenait le meilleur temps. Le Néerlandais s'est finalement contenté de la troisième place, à 0"293, alors que dans un super effort, Charles Leclerc (Ferrari) a arraché une place en deuxième ligne, avec un chrono à 0"766.

"Revenir chez Red Bull ? Renault doit dicter ses conditions et ne pas armer un adversaire"

Alexander Albon (Red Bull) recalé au dernier moment par le Monégasque pour 0"012, Daniel Ricciardo (Renault) a pris le meilleur sur son coéquipier Esteban Ocon pour 0"019, et derrière Lando Norris (McLaren), huitième, Sergio Pérez (Racing Point) a arraché P9 à Carlos Sainz (McLaren) pour 0"005.

Brouillon dans ses tours, Sebastian Vettel (Ferrari) n'a peut-être pas fait une mauvaise affaire en signant le onzième temps car il aura le choix de sa gomme au départ ; pourquoi pas des "medium", avec lesquelles beaucoup de pilotes du Top 10 ont tenté de passer en Q2 avant de se rabattre sur les "tendre".

Déçu plus encore du verdict de cette session, Pierre Gasly (AlphaTauri) a signé le douzième temps alors que son compatriote Romain Grosjean (Haas) a été le premier éliminé en Q1 avec son seizième chrono.

Enfin, appelé à la rescousse en matinée par Racing Point pour suppléer Lance Stroll malade, l'Allemand Nico Hülkenberg débutera sa troisième pige de la saison pour l'écurie de la dix-neuvième place sur la grille de départ.

Grand Prix de l'Eifel
Le mystère est résolu : Stroll était positif à la Covid-19
21/10/2020 À 09:42
Grand Prix de l'Eifel
"Fini les gros roulages, les pilotes étaient contents de sortir de la prison du vendredi"
13/10/2020 À 15:15