Red Bull sait se montrer entreprenante. D'ores et déjà à la recherche d'une solution pour compenser le retrait de son motoriste Honda, l'écurie s'est autorisée un nouveau clin d'œil envers Renault, dimanche, à l'arrivée du Grand Prix de l'Eifel.

A leur manière, le patron Christian Horner et son pilote Max Verstappen ont en effet salué la performance du Losange, auteur avec Daniel Ricciardo de son premier podium depuis plus de neuf ans. La séquence a été isolée et diffusée sur les réseaux sociaux par la F1.

Grand Prix de l'Eifel
91 victoires, une même marque pour Hamilton et Schumacher mais des histoires différentes
12/10/2020 À 10:07

Après avoir révélé à son poulain que l'Australien l'accompagnerait sur la boîte, Christian Horner a évoqué le tatouage que Cyril Abiteboul s'était engagé à faire en cas de podium de son pilote : "Cyril va peut-être se faire tatouer le derrière, Max !
- Oui, j'ai hâte ! J'ai hâte de voir cela, haha ! lui a répondu Verstappen.
- Un bon gros taureau rouge…
- Oui, cela serait incroyable. Je suis sûr qu'il aimerait ça."

Premiers contacts

Une "jolie" manière de boucler un week-end durant lequel Red Bull a tenté un premier rapprochement avec le constructeur français. Dès la fin de semaine dernière, avant même l'épreuve disputée sur le Nürburgring, Horner avait tenu à saluer les progrès du motoriste avec lequel Red Bull a tout gagné avant une longue période de tensions.

"Renault a beaucoup changé depuis que nous sommes partis", avait expliqué le directeur d'équipe à Servus TV. En marge du Grand Prix de l'Eifel, les dirigeants de l'écurie autrichienne ont discuté avec leurs homologues de la firme française, y compris Luca de Meo, le nouveau PDG de Renault. Cette première réunion devrait, à coup sûr, en appeler d'autres.

Cyril Abiteboul (Renault) au Grand Prix d'Espagne 2020

Crédit: Getty Images

Grand Prix de l'Eifel
Bonus-malus : Hamilton historique, Ricciardo libérateur, Grosjean soulagé
11/10/2020 À 20:51
Grand Prix de l'Eifel
Du champagne pour Renault neuf ans après, et un tatouage "allemand" pour Abiteboul
11/10/2020 À 17:33