Mercedes a passé un bon vendredi à Abou Dabi. D'abord parce que si Valtteri Bottas et Lewis Hamilton sont restés à distance des Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo, c'était pour préparer la saison prochaine. Mais aussi parce que le moteur de Lewis Hamilton a été déclaré bon pour le service.

"Nous avions pas mal de choses à tester pour 2019 en essais libres 1, a expliqué Andrew Shovlin, ingénieur de course responsable des Opérations en piste chez Mercedes. Nous avons aussi mené de nombreuses vérifications sur le moteur de Lewis, et jusqu'à présent tout à l'air normal, ce qui est une bonne nouvelle."

Grand Prix d'Espagne
156 podiums : Hamilton continue d'effacer Schumacher des tablettes
17/08/2020 À 15:57

Au Brésil, Lewis Hamilton, conseillé par son équipe, avait dû procéder à des changements de réglages pendant presque toute la durée de la course pour éviter un abandon et la question de l'état exact de son groupe propulseur se posait lors de cette première journée à Abou Dabi. Grâce à un programme restrictif en matinée, les techniciens ont pu éviter l'installation d'un ancien bloc, forcément moins performant, ou d'un nouveau ce qui aurait entraîné une pénalité sur la grille d'au moins dix places.

Bottas soulagé

"Dans l'ensemble, la journée a été bonne, même si la première session n'a pas été géniale, a raconté le quintuple champion du monde, à chaque fois quatrième. La piste était très 'verte' au début, je glissais donc pas mal - comme tout le monde -, on galérait avec les pneus. Il y a eu une grosse différence de température de piste entre les deux sessions : la seconde était plus représentative de la qualification et de la course. Les essais libres 1 et 3 ne sont donc pas très parlants. Nous avons fait de bons changements entre les deux sessions et j'étais bien plus content en libres 2. Mais il reste du boulot car les Red Bull étaient rapides."

Deuxième lors des essais libres 1 et le plus rapide des essais libres 2, Valtteri Bottas a peut-être construit les bases de ce week-end victoire qu'il attend depuis... l'an dernier à Abou Dabi. "Les essais libres 2 ont été vraiment bons, la voiture était bien, j'avais confiance et je la conduisais comme je voulais", a dit le Finlandais.

"Les essais libres 1 ont été moins bons, mais c'est habituel ici. La piste était très 'verte' et il faisait bien plus chaud que lors de la session du soir. Je suis donc ravi que ce soit dans celle-ci que la voiture ait le mieux fonctionné", a-t-il conclu.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(758x525:760x523)/origin-imgresizer.eurosport.com/2018/11/23/2467535.jpg
Grand Prix d'Espagne
Bonus-malus : Hamilton sur orbite, Bottas fataliste, Verstappen colérique
16/08/2020 À 23:17
Grand Prix d'Espagne
Bouillie stratégique pour Vettel, deux tours sans ceinture pour Leclerc : Ferrari en improvisation
16/08/2020 À 19:33