Getty Images

50.000 euros d'amende pour Ferrari, clémence pour Leclerc

50.000 euros d'amende pour Ferrari, clémence pour Leclerc

Le 01/12/2019 à 19:35Mis à jour Le 01/12/2019 à 19:58

GRAND PRIX D'ABOU DABI - Ferrari a écopé de 50.000 euros d'amende pour une déclaration erronée sur la quantité d'essence embarquée dans la monoplace de Charles Leclerc, avant le départ dimanche. Le Monégasque conserve sa troisième place à l'arrivée.

Ferrari termine 2019 sur une fausse note. Après l'erreur de timing qui avait couté un dernier tour chrono à Charles Leclerc en Q3 samedi, la Scuderia a reçu une amende de 50.000 euros dimanche pour une infraction au règlement technique qui pouvait faire craindre une disqualification de la monoplace n°16.

Moins d'une heure avant le départ du Grand Prix d'Abou Dabi, la 21e et dernière manche du championnat du monde 2019, le délégué technique de la FIA, Jo Bauer, avait émis une note indiquant une différence significative entre la quantité d'essence déclarée par l'équipe italienne dans la monoplace de Charles Leclerc, et celle vérifiée par le gendarme technique de la Formule 1.

Il y avait quasiment 5 kg de plus dans le réservoir que la valeur communiquée par FerrarI. La FIA a opté pour la clémence en pénalisant l'équipe et non le pilote, classé troisième de l'épreuve. L'instance qui veille au respect des règlements a ainsi infligé une amende de 50.000 euros à la Scuderia.

Charles Leclerc (Ferrari) au Grand Prix d'Abou Dabi 2019
0
0