C'est véritablement boosté par sa deuxième place au Grand Prix de Sakhir qu'Esteban Ocon a repris le volant de sa Renault, vendredi sur le circuit de la marina de Yas, pour le Grand Prix d'Abou Dabi, la dix-septième et dernière manche du Mondial 2020.
Russell chez Red Bull ? "Il a un contrat de dix ans avec Wolff..."
Auteur du meilleur résultat de la saison pour le Losange, qui va courir son 400e et ultime Grand Prix sous son nom, dimanche, le Normand a signé le troisième temps des essais libres 1 et le sixième des essais libres 2, lors de la session de nuit. Et c'est naturellement un bilan encourageant qu'il a dressé.
Grand Prix d'Abou Dabi
Hamilton : "Russell a fait un boulot sensationnel mais je n'ai rien à prouver"
11/12/2020 À 16:51

Russell, Hamilton, Wolff, Bottas... Qui sont les gagnants et les perdants chez Mercedes ?

"C'était un bon vendredi pour ce qui est des courts relais, a-t-il estimé. Il nous reste du travail pour être au niveau sur les longs relais, alors que c'est l'un de nos points forts cette année. Cela nous donne de la matière pour le week-end mais je suis sûr que nous y parviendrons. C'est prometteur si on se base sur la feuille des temps mais je crois que ça sera encore extrêmement serré. C'est toujours le cas, que la piste soit longue ou courte !"

Renault à la lutte avec Racing Point et McLaren

"Nous avons connu un vendredi plutôt bon, a confirmé Ciaron Pilbeam, ingénieur de course en chef de Renault, qui deviendra Alpine en 2021. Esteban a pu rouler tout au long de la journée, mais Daniel (Ricciardo) a manqué la majeure partie de la matinée. Son problème (pompe à essence) était facilement réparable, mais la monoplace était bloquée sur le circuit et nous avons dû faire l’impasse sur tous les essais libres 1, ou presque. La deuxième session s’est mieux passée pour lui."
Et de rappeler que les places seront encore chères sur la grille de départ samedi entre les équipes Racing Point, McLaren et Renault, groupées en 22 points de la troisième à la cinquième place du championnat du monde Constructeurs.

Esteban Ocon (Renault) au Grand Prix d'Abou Dabi 2020

Crédit: Getty Images

Gasly encore un peu juste

"Comme prévu, c’est extrêmement serré sur le plan du rythme affiché dans les relais courts avec probablement huit voitures en moins de deux dixièmes avec peu d’essence en tendres, a observé Ciaron Pilbeam. Nous sommes au cœur de cette bataille et nous nous attendons à une lutte intense en qualification. Tout le monde a vu ses longs relais être interrompus par un drapeau rouge, donc il est un peu difficile de connaître le rythme de course de chacun."
Second Français en lice en l'absence de Romain Grosjean, qui se remet de son effroyable accident du Grand Prix de Bahreïn, Pierre Gasly a obtenu des résultats qui laissent planer un doute sur sa présence en Q3, samedi. Auteur du neuvième temps en essais libres 1 et du treizième place en essais libres 2, le pilote AlphaTauri n'est pas sûr de pouvoir jouer les premiers rôles dans le peloton de chasse, derrière les grosses cylindrées que sont Mercedes et Red Bull.
"Vu les écarts, je pense que ça va être très serré ce week-end, avec six ou sept places en un dixième et demi, a relevé le Rouenais. La bagarre du milieu de tableau est intense, ça promet une qualification et une course exaltantes. Dans l'ensemble, je suis plutôt satisfait de la voiture (...), on a montré notre rythme et je me sens plutôt confiant pour samedi On devrait être dans le coup. Il y a encore quelques petites choses à améliorer, on va bien travailler ce soir pour aller chercher les derniers dixièmes qui permettent d'être devant plutôt que derrière."
Grand Prix d'Abou Dabi
"Est-ce qu’on était déjà en vacances chez Mercedes ?"
15/12/2020 À 16:27
Grand Prix d'Abou Dabi
Une fin de saison en trombe : comment Verstappen pourrait titiller Hamilton en 2021
15/12/2020 À 16:13