Cinquième des premiers essais pour son retour dans la Mercedes, après son forfait à Sakhir la semaine dernière en raison d'un test positif au Covid-19, Lewis Hamilton a manqué par sa faute le meilleur temps des essais libres 2, vendredi sur le circuit d'Abou Dabi, en session de nuit.
Red Bull toise Russell car Wolff l'a sous contrat pour dix ans...
Grand Prix d'Abou Dabi
Départ amer de Ferrari : Sebastian Vettel ou le syndrome des champions déchus
11/12/2020 À 07:56
Le septuple champion du monde aurait dominé les débats si son chrono de 1'36"097 n'avait été effacé à mi-séance pour un passage hors des limites de la piste dans le tout dernier virage. Pour cette raison, il est resté sur son temps précédent de 1'36"479, qui l'a finalement relégué au deuxième rang, car son coéquipier Valtteri Bottas est passé quelques instants après lui pour abaisser la meilleure marque à 1'36"276, que personne ne lui a ensuite contestée.
L'équipe de Toto Wolff se rate rarement deux fois de suite, elle a tiré les conséquence de ce couac et ses W11 sont visiblement à la parade pour cette dernière. En attendant d'apparaître dans une livrée spéciale samedi, les n°77 et 44 ont laissé la Red Bull de Max Verstappen à bonne distance à ce stade des essais : 0"770 précisément, ce qui ne semble pas faire du Néerlandais un opposant très crédible en qualification ou en course. Du moins pour la première place.

Gros dégâts sur l'Alfa Romeo de Räikkönen

Le pilote de la RB16 n°33 paraît même le seul en mesure d'entretenir l'illusion car il a établi son temps en pneus "medium" comme ses collègues de Mercedes. Derrière lui, son coéquipier Alexander Albon a dû prendre des Pirelli "tendre" pour approcher son chrono à 0"217. Lando Norris (McLaren) et Esteban Ocon (Renault) ont également boosté leur chrono à coups de gommes jaunes tandis que Sergio Pérez (Racing Point), le vainqueur du Grand Prix de Sakhir, a été le seul autre du top 10 à monter des "medium". Sans doute dans l'optique de sa remontée dimanche. Son équipe a refait son moteur avec un quatrième lot d'éléments neufs hors quotas (V6, turbo et MGUH) et il s'élancera du fond de grille.
En retrait lors des essais libres 1, Charles Leclerc (Ferrari) a retrouvé une place dans les dix premiers tandis que Daniel Ricciardo (Renault), tombé en panne dès son troisième tour (pompe à essence), a cette fois pu mener son programme normalement et signer le neuvième temps, alors que Lance Stroll (Racing Point) a refermé la première partie du tableau des résultats.
Néanmoins, ce que l'on retiendra de cette séance c'est l'incendie qui s'est déclaré dans les dernières minutes sur l'Alfa Romeo de Kimi Räikkönen. La machine italienne a subi de gros dégâts car le Finlandais a pris le temps de s'arrêter dans un endroit sécurisé. Un commissaire a aussi mis un peu de temps pour diriger son extinction afin de viser au mieux la source du sinistre. A tel point que le pilote s'en emparé de l'engin pour finir l'opération.
Grand Prix d'Abou Dabi
Fiasco de la finale d'Abu Dhabi 2021 : La FIA conclut à une "erreur humaine"
19/03/2022 À 14:10
Grand Prix d'Abou Dabi
"Est-ce qu’on était déjà en vacances chez Mercedes ?"
15/12/2020 À 16:27