On aura droit à un scénario bluffant au départ du Grand Prix d'Abu Dhabi, dimanche à 14h. Encore en difficulté lors du dernier entraînement, Max Verstappen (Red Bull) a finalement surpris Lewis Hamilton (Mercedes) pour décrocher la pole position de la 22e manche du Championnat du monde, décisive dans le duel pour le titre entre les deux hommes, arrivés aux Emirats arabes unis à égalité de points.
Intouchable au bout d'un tour bouclé en 1'22"109 samedi à la tombée de la nuit, avec l'aide de son coéquipier Sergio Pérez qui lui a offert l'aspiration dans la deuxième ligne grande droite, le Néerlandais a finalement repoussé son challenger britannique à 0"371, avec qui il a échangé un check.
Grand Prix d'Abu Dhabi
Latifi choqué par "la haine et les menaces" après son accident lors du Grand Prix d'Abu Dhabi
21/12/2021 À 16:32
Mais, chose incroyable, "Super Max" partira en pneus "tendre" alors que l'Anglais sera en "medium". Pourquoi une telle différence d'options, alors que les gommes jaunes de Pirelli sont incontestablement le meilleur choix pour démarrer ? Parce qu'n Q2 le Batave a commis une faute en faisant un plat à l'avant gauche au freinage du virage n°1. Le règlement imposant de démarrer avec le set ayant servi à réaliser le meilleur chrono en Q2, Max Verstappen ne s'est pas dégonflé : il est reparti en "tendre" pour améliorer son chrono, faute d'avoir un train de "medium" en réserve dans le garage Red Bull.
"C'est bien sûr une sensation géniale, s'est-il exclamé au micro de David Coulthard, suite à sa 13e pole position en carrière. Je suis incroyablement content de ça, c'est ce que je voulais, mais ce n'est jamais facile, spécialement avec leur forme lors des dernières courses."

Pérez quatrième, Bottas sixième

Dimanche, l'as de l'écurie autrichienne aura certainement un avantage au départ mais il se lancera dans un relais moins long que le Britannique, qui de son côté devra ménager ses gommes pour profiter d'un arrêt plus tardif, afin de réussir un overcut.
Max Verstappen et Lewis Hamilton encore dans une autre dimension, à l'image de leur saison dantesque, Lando Norris (McLaren) a arraché le troisième temps des mains de Sergio Pérez (Red Bull), qui s'est sacrifié pour son leader, alors que Carlos Sainz (Ferrari), cinquième, a rejeté Valtteri Bottas (Mercedes) à l'extérieur de la troisième ligne.
https://i.eurosport.com/2021/12/11/3269904.jpg
Charles Leclerc (Ferrari), déçu de sa prestation, s'est classé septième devant Yuki Tsunoda (AlphaTauri), qui a battu pour la première fois son coéquipier Pierre Gasly (12e), alors qu'Esteban Ocon (Alpine) et Daniel Ricciardo (McLaren) étaient les deux autres invités de la Q3.
Néanmoins, les commissaires sportifs ont posé une réserve sur ces résultats dès la fin de la qualification en convoquant les pilotes Alpine, Pierre Gasly (AlphaTauri), Daniel Ricciardo (McLaren) et Sebastian Vettel (Aston Martin), qui ont participé volontairement ou non au dangereux trafic sur la fin du tracé en fin de Q2.
Grand Prix d'Abu Dhabi
La FIA va étudier les événements controversés de la course
15/12/2021 À 20:35
Grand Prix d'Abu Dhabi
Incidents, réclamations de Mercedes… Que dit le règlement ?
13/12/2021 À 19:49