Toto Wolff pouvait difficilement masquer sa déception à l'arrivée d'un Grand Prix d'Australie que Mercedes a laissé filer au profit de Ferrari et Sebastian Vettel, vainqueurs ce dimanche à Melbourne. En tête durant la première moitié de l'épreuve, Lewis Hamilton a perdu l'avantage sur l'Allemand peu avant la mi-course lorsqu'une mésentente stratégique avec le team lui fit perdre un temps précieux sous régime de la voiture de sécurité virtuelle, déployée suite à l'abandon de Romain Grosjean au 27e tour.

"C'est très dur à encaisser, a admis le directeur d'équipe de Mercedes F1 au micro de Sky Sports. Nous avions le bon rythme et tous les voyants étaient au vert pour l'emporter. Mais, au final, nous perdons cette course et cela fait mal."

Saison 2021
Hamilton enfin confirmé, voici la grille de départ complète en 2021
08/02/2021 À 13:42

"Nous avons eu un problème informatique"

Interrogé sur l'origine du problème ayant permis à Vettel de prendre les devants à la faveur de son unique ravitaillement, l'Autrichien a pointé un souci de data. "Nous avons eu un problème informatique, a-t-il expliqué. Au moment où Sebastian était au stand, nous pensions avoir suffisamment de marge pour que Lewis repasse en tête mais ce ne fut pas le cas. Nous allons rapidement inspecter ce qu'il s'est passé mais ce genre de problème ne doit plus arriver !"

"Tout avait pourtant bien commencé puis la malchance a frappé. Bravo à Ferrari pour leur victoire. Ils ont été performant tout le week-end et nous avons assisté à une course très serrée avec trois écuries proches en performance. C'est positif pour la suite de la saison", a-t-il conclu.

Vainqueur de son 48ème Grand Prix en F1, Sebastian Vettel s'impose d'entrée de jeu comme le premier leader de cette saison 2018.

Retrouvez plus d’articles sur F1i

Grand Prix d'Abou Dabi
Bottas et Hamilton ont vite déposé les armes car "la Red Bull était trop rapide"
13/12/2020 À 16:21