Mercedes sait maintenant à quoi s'en tenir. Max Verstappen et sa Red Bull s'annoncent intouchables dans la course à la pole position du Grand Prix d'Autriche, samedi après-midi. L'équipe allemande, qui avait signé le doublé lors des essais libres 2 vendredi au Red Bull Ring, était satisfaite des progrès effectuées sur ses W12, toute en étant consciente qu'il lui restait du chemin pour aller chercher la RB16B n°33 du Néerlandais.
Résultat des essais libres 3
Les ultimes tests avant la séance de qualification ont confirmé ses craintes, dans des proportions plus grandes que redouté.
Formule 1
Deux ans de plus : Hamilton et Mercedes, une affaire qui roule
03/07/2021 À 08:56
Pendant cinq minute, elle a même cru avoir comblé l'écart avec la machine du n°1 mondial. A la 53e minute, Lewis Hamilton est remonté au deuxième rang dans la hiérarchie au bout d'un tour en 1'04"994, à 0"053 donc du Batave. Avant l'annulation du chrono pour un léger hors-piste au virage n°10.
"Tu freines trop tôt au virage n°3 et tu amènes trop de vitesse au point de corde", venait d'exposer Peter Bonington à la radio, à l'adresse de Lewis Hamilton.
L'équipe de Toto Wolff aurait considéré cette sanction comme un simple contre-temps si l'as de Milton Keynes, qui a joue quasiment à domicile ce week-end avec une tribune remplie de supporters tout d'orange vêtus, n'était repassé à la 58e des 60 minutes d'essais pour donner le coup de grâce. Un tour bouclé en 1'04"591 qui ne laisse planer la moindre incertitude sur le verdict de la qualification, qui débutera à 15h.
https://i.eurosport.com/2021/07/02/3165995.jpg

Gasly dans le top 4

Le secteur 1 n'est pas là où Max Verstappen gagne le plus sur Lewis Hamilton. Sur son temps de 16"488, il lui prend 0"039. En revanche, il parcourt le secteur 2 en 28"609 pour lui coller 0"497, et le secteur 3 en 19"494 pour gratter encore 0"150. Bilan : une différence de 0"686 qui pose beaucoup de questions.
Sans son chrono radié, Hamilton aurait approché Verstappen à 0"403, un retard important compte tenu du temps au tour. Rejeté au troisième rang de cette session, à 0"686, l'Anglais est talonné par Pierre Gasly (AlphaTauri), encore parti pour une grosse performance, et même Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) ou Carlos Sainz (Ferrari). Et dans cette hiérarchie compacte, Sergio Pérez (Red Bull) paie encore ses réglages imparfaits, à 0"805 de son chef de file.
https://i.eurosport.com/2021/07/02/3165699.jpg
Au volant d'une Alpine qu'il commence à bien connaître, Fernando Alonso se tient encore dans le top 8 tandis que Charles Leclerc s'est débattu avec sa Ferrari pour la hisser au 9e rang, devant les Aston Martin de Sebastian Vettel et Lance Stroll.
Pour ce qui est des pilotes que l'on peut considérer en difficultés, ils sont au nombre de trois. Mais si Esteban Ocon (Alpine), 13e, a peu de chances de rentrer en Q3, Lando Norris et Daniel Ricciardo (McLaren) ne paraissent pas à leurs places normales (15e et 16e).
Grand Prix de Grande-Bretagne
Verstappen sur l'authenticité de sa pole : "Un peu étrange de l'obtenir lors d'une course"
17/07/2021 À 19:51