Red Bull a peut-être perdu le contrôle d'un paramètre de la performance, ce week-end. Pour le deuxième opus donné au Red Bull Ring, Pirelli impose trois types de pneus plus tendres par rapport à la semaine passée. D'une épreuve à l'autre, le manufacturier ne choisit pas forcément ses trois mêmes composés parmi le pack de cinq mélanges (du plus dur au plus tendre : C1, C2, C3, C4 et C5) dans lequel il pioche toute l'année.
Verstappen dans la "zone", le titre s’est-il envolé pour Mercedes ? Leclerc, apprenti "top gun"
Le week-end dernier, il avait proposé les C2, C3 et C4 et ce week-end, il a apporté les C3, C4 et C5. A l'œil nu, c'est transparent : les gommes sont toujours cerclées de blanc, jaune et rouge. Mais pour les équipes, la différence peut être significative. Comme a pu le constater Red Bull vendredi. Il apparaît que le tendre C5 ne fait pas les affaires de l'équipe de Max Verstappen et Sergio Pérez sur un tour chrono. En clair, le Néerlandais et le Mexicain pourraient vivre une séance de qualification plus difficile samedi. Jusqu'à perdre la pole position au profit de Mercedes, qui profite visiblement à plein de ce changement.
Grand Prix d'Autriche
Hamilton fait sa révolution : pour remonter la pente, il s'est remis à tourner au simulateur
02/07/2021 À 16:15
Vendredi, après les essais libres 1 et 2, les commentaires de Max Verstappen et Sergio Pérez ont abondé dans ce sens. "De notre côté, nous n'avons pas fait un run parfait en deuxième session, mais la voiture avait quand même l'air bonne, sans réel problème", a expliqué le n°1 mondial, vainqueur dimanche dernier sur le Red Bull Ring, et respectivement premier et troisième temps.

Leclerc au niveau d’Hamilton et de Verstappen ? "Ils l’ont laissé un peu en dessous"

Les longs runs restent la force de Red Bull

"Mercedes est apparemment rapide en 'tendre', nous devons simplement nous assurer d'avoir un peu plus de vitesse avec ce composé car nous sommes plus rapides en 'medium' et sur les long runs, qui sont au bout du compte les plus importants pour la course", a ajouté le Batave, qui a résumé là toute la problématique du Grand Prix. Il pourrait laisser la pole position à Mercedes, mais ce ne serait pas une catastrophe.
Pourquoi ? Parce que si le suspense a souffert dimanche dernier d'une stratégie à un arrêt, il pourrait bien y en avoir deux dimanche. Donc deux chances de faire un undercut au Britannique et à son coéquipier Finlandais, Valtteri Bottas. "Je pense que ça va être encore serré ce week-end et Mercedes paraît s'être bien améliorée. Nous verrons ça en qualification", a-t-il conclu.
"Les long runs étaient vraiment prometteurs, a insisté Sergio Pérez, classé huitième et onzième. Au pied du podium dimanche, battu par Valtteri Bottas (Mercedes), il pourrait encore connaître des difficultés. "Les deux séances ont été éprouvantes et je ne me sens pas entièrement confortable dans la voiture avec le 'tendre'. Et nous semblons encore loin du compte en termes d'équilibre avec peu d'essence mais nous avons corrigé ça, et nous avons constaté moins d'usure sur les longs runs avec les 'tendre'", a-t-il ajouté.
"Checo" paraît bien en retrait pour le moment et il n'est pas sûr que Red Bull puisse jouer à deux contre deux en course.
https://i.eurosport.com/2021/07/02/3165712.jpg
Grand Prix d'Autriche
Bad boy à Spielberg, Norris a ajouté la mauvaise foi dans sa panoplie de futur champion
06/07/2021 À 17:38
Grand Prix d'Autriche
19 points de superlicence perdus, où est passé le code de bonne conduite ?
06/07/2021 À 17:13