Après sa victoire à Monza l'an dernier et sa deuxième place au Brésil en 2019, Pierre Gasly, troisième du Grand Prix d'Azerbaïdjan dimanche, peut se targuer d'être monté sur toutes les marches d'un podium de Formule 1. Le Français d'AlphaTauri a pris place sur la boîte derrière Sergio Pérez (Red Bull), vainqueur de sa deuxième course, et l'étonnant Sebastian Vettel (Aston Martin). Mais il a dû arracher cette troisième place après le restart du 49e des 51 tours, provoqué par le crash de Max Verstappen (Red Bull) et un duel fratricide avec Charles Leclerc (Ferrari), son grand copain des années karting.
Le film de la course
"Il fallait sortir les muscles, lui montrer que je n'allais pas lâcher, a-t-il réagi, pour Canal+. Je savais que ces derniers tours allaient être très difficiles face à lui car Sainz m'avait déjà dépassé pendant le Grand Prix."
Grand Prix d'Azerbaïdjan
La folie à Bakou : Verstappen out et Hamilton fautif, Pérez l'emporte, Gasly troisième
06/06/2021 À 14:21

"Une bataille de tous les instants"

Une "énorme perte de puissance" consécutive à un "problème sur le moteur à la mi-course" lui a causé quelques sueurs froides. Et le Normand s'attendait à ce que Charles Leclerc le dépasse en ligne droite de la même manière qu'il a été "déposé par Vettel". "C'était tellement intense, a-t-il raconté. Charles m'a doublé, je m'étais préparé pour ça. Ça a été une bataille de tous les instants, il a fallu se battre à chaque ligne droite, aller chercher le frein le plus tard possible, mais je voulais vraiment ce podium. (…) Quand j'ai vu l'opportunité, je me suis un peu jeté, il a fallu défendre très, très fort et ça l'a fait."
https://i.eurosport.com/2021/06/06/3147587.jpg
Cette troisième place et la septième de son coéquipier Yuki Tsunoda ont récompensé le travail de l'écurie de Faenza, particulièrement à son aise sur le tracé azerbaïdjanais. Pierre Gasly avait bouclé les deux premières séances d'essais libres dans le top 6 avant d'inscrire le meilleur temps de la dernière séance d'essais libres le samedi. En qualification, il avait égalé sa meilleure performance, avec un départ au quatrième emplacement.
"On a montré de très belles performances du début du week-end jusqu'à l'arrivée, s'est félicité le natif de Rouen, désormais huitième au championnat du monde. En course, des opportunités se présentent et les voitures du milieu de peloton doivent les saisir. On aurait pu terminer derrière la Ferrari, mais on s'est battu, on a réussi à aller chercher ce podium. On marque de très bons points. Il faudra continuer sur la lancée de cette très belle saison". Et quoi de mieux que confirmer lors de la prochaine étape, à domicile, le 20 juin.
Grand Prix d'Azerbaïdjan
Les problèmes de pneus à Bakou liés à leurs "conditions d'utilisation", selon Pirelli
16/06/2021 À 07:53
Grand Prix d'Azerbaïdjan
"Le débrief du tour de formation dure une demi-heure avec lui" : Vettel, ce perfectionniste
15/06/2021 À 14:48