Pour voir le duel Verstappen - Hamilton, on repassera. Vendredi à Bakou, Max Verstappen a testé sa Red Bull dans une configuration agressive pour signer le meilleur tour des essais libres 1 du Grand Prix d'Azerbaïdjan, alors que Lewis Hamilton n'a pas participé à la surenchère chronométrique au volant de sa Mercedes.
L’incroyable Verstappen, le pri pour grimper en F1, vitesse folle à Bakou : écoutez notre podcast
Aux commandes de la RB16B n°33 chaussée des pneus les plus tendres de la gamme Pirelli (les C5), le Néerlandais a bouclé les 6,003 km du circuit urbain tracé au bord de la mer Caspienne en 1'43"184, à la 49e des 60 minutes de test, en se montrant le plus rapide dans le secteur 1, une succession de segments de lignes droites courbes avant l'entrée dans le vieille ville, une portion sinueuse qui précède le retour vers la ligne droite de plus de 2 kilomètres du secteur 2.
Grand Prix d'Azerbaïdjan
Alonso est-il trop vieux comme le prétend Rosberg ?
02/06/2021 À 22:15
Résultat des essais libres 1

Top 10 pour Alonso

Disputée dans des conditions chaudes - 27°C dans l'air mais surtout 48°C sur la piste -, cette première séance de travail a mis en exergue les Ferrari, et celle de Charles Leclerc tout particulièrement. Deux semaines après la pole position dont il n'avait pas pu profiter dans les rues de Monaco, le Monégasque a montré que la SF21 représentait un bon compromis sur ce circuit "2 en 1" en signant le deuxième temps, à 0"043. Une performance confirmée par son coéquipier, Carlos Sainz, troisième à 0"337.
Sergio Pérez (Red Bull) a pris ses marques en réussissant le quatrième temps à 0"446 de son leader, devant Daniel Ricciardo (McLaren), qui semble avoir tourné la page de son médiocre week-end princier, et Pierre Gasly (AlphaTauri).
Lewis Hamilton dans tout ça ? Il a donc fini au 7e rang. Auteur d'un meilleur tour en début de session, le Britannique semble être rapidement passé à l'étude du comportement de sa W12 avec plus d'essence de ses rivaux directs. Son compatriote Lando Norris, parti pour claquer un temps sur sa McLaren avec un tête-à-queue au virage n°16, qui conditionne la Vmax dans la longue ligne droite, a fini avec le huitième chrono, alors que Fernando Alonso (Alpine) a retrouvé une place dans le top 10, en compagnie de Valtteri Bottas (Mercedes).

Beaucoup de pilotes dans les échappatoires, Mazepin dans le mur

En deuxième partie de classement, on remarque que les Alfa Romeo ne sont pas loin du compte (11e et 12e) alors que Sebastian Vettel (Aston Martin) et Esteban Ocon (Alpine) ont du travail pour retrouver leur rythme du Grand Prix de Monaco.
Enfin, ce circuit où la moindre erreur se traduit par un tout droit dans une voie de dégagement a piégé de nombreux pilotes dont Yuki Tsunoda (AlphaTauri), qui a eu un mal fou à faire demi-tour, mais aussi Lewis Hamilton (Mercedes), Carlos Sainz (Ferrari), Mick Schumacher (Haas) ou encore Valtteri Bottas (Mercedes) et Lando Norris (McLaren).
Le seul qui a fait un peu de casse est Nikita Mazepin (Haas), qui a relancé son compteur de tête-à-queue et tapant au virage n°16, en fin de session.
Grand Prix d'Azerbaïdjan
Les problèmes de pneus à Bakou liés à leurs "conditions d'utilisation", selon Pirelli
16/06/2021 À 07:53
Grand Prix d'Azerbaïdjan
"Le débrief du tour de formation dure une demi-heure avec lui" : Vettel, ce perfectionniste
15/06/2021 À 14:48