Battu pour la première fois par un coéquipier chez Red Bull depuis Pierre Gasly au Grand Prix du Canada 2019, soit 34 Grands Prix, Max Verstappen a assumé samedi à Imola la responsabilité de sa qualification au troisième rang sur la grille de départ du Grand Prix d'Emilie-Romagne, derrière Sergio Pérez. Proclamé favori par son écurie en Italie depuis sa pole position à Sakhir, il y a trois semaines, le Néerlandais a connu une défaillance inattendue, qu'il a expliqué assez facilement.
Red Bull bientôt au pouvoir ? La saison de Vettel déjà fichue ? Mazepin, le nouveau bad boy de la F1 : écoutez le podcast des Fous du volant
"La voiture était bien lors des essais libres 3", a-t-il rappelé. Effectivement, il avait dominé la Mercedes de Lewis Hamilton de plus d'une demi-seconde à l'occasion du dernier entraînement. Mais deux heures plus tard, le décor avait radicalement changé. "En qualification, on change les pneus et la quantité de carburant - et ça s'est bien passé en fait - mais lors de mon dernier tour en Q3, je n'ai tout simplement pas fait un bon tour. J'ai mis deux roues dehors au virage n°3. Honda fait des tondeuses à gazon, mais la voiture ne sert pas à ça."
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Hamilton reste en lévitation : 99e pole devant la meute Red Bull, Gasly en embuscade
17/04/2021 À 13:14
"Au moins, j'ai essayé, mais c'était un tour très foireux. ça faisait longtemps que je n'ai pas fait un si mauvais tour, et nous devons maintenant comprendre ce qui s'est passé. Nous étions tout près, c'est le positif. Comme Checo [Pérez] l'a dit, nos deux voitures sont proches de celle de Lewis, et chausées de pneus différents. J'espère que ça va être excitant dimanche."
https://i.eurosport.com/2021/04/17/3116099.jpg

Une carte à jouer dimanche

Max Verstappen cherchait des explications après sa séance décevante, mais Helmut Marko les avait déjà. "Dans son premier tour, Max est tombé sur Stroll dans le premier secteur, a rappelé le conseiller en sports mécaniques chez Red Bull, au micro de Sky Allemagne. Et dans son second run, il a commis deux erreurs. Néanmoins, la performance de Pérez a été très impressionnante à voir. Ce n'est que sa deuxième course pour nous", a ajouté l'Autrichien de 77 ans.
Dimanche à 15h, Sergio Pérez commencera sa course en pneus "tendre", entre Lewis Hamilton et Max Verstappen qui auront des pneus "medium". "Ce pourrait être un avantage crucial", a acquiescé Helmut Marko, conseiller en sports mécaniques chez Red Bull.
"Hier, j'ai fait une erreur et j'ai fait travailler mes mécaniciens toute la journée, a réagi 'Checo'. Mais le plus important est que nous progressons. Je ne me serais jamais attendu à me retrouver là. J'aurais pu être en pole. J'ai fait une erreur dans le dernier virage. Tout peut arriver dimanche. Je suis sur une stratégie différente de Lewis et Max."
A lui d'en profiter car le paddock est unanime : le "medium" est plus performant sur les relais que le "tendre".
Grand Prix du Qatar
Verstappen "un peu choqué" par son retard sur le poleman Hamilton
20/11/2021 À 18:36
Grand Prix de São Paulo
"C’est une infamie, l’amende infligée à Verstappen est celle d’un grand délinquant !"
16/11/2021 À 17:43