Sebastian Vettel (Ferrari) pointe un moment décisif qui a conduit à sa défaite face à Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix d'Espagne : le temps qu'il a perdu derrière Valtteri Bottas (Mercedes).
Auteur d'un excellent départ, Vettel avait pris le meilleur sur Hamilton à l'extinction des feux rouges et avait fait la course en tête durant son premier relais. Il a toutefois rattrapé Valtteri Bottas, qui ne s'était pas encore arrêté, pendant son second relais.
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Bonus-malus : Le coup parfait pour Verstappen, le coup de massue pour Leclerc... et Hamilton
24/04/2022 À 22:00
Les quelques tours qu'il a pris à dépasser le pilote finlandais lui ont fait perdre environ cinq secondes sur Hamilton, qui l'a finalement devancé de 3"4 au drapeau à damier.
"Je ne suis pas content, j'ai perdu trop de temps derrière lui, a pesté Vettel. Ils ont utilisé Bottas pour me bloquer. Je n'ai pas pu le dépasser du premier coup. C'était serré.En fin de course, nous avons hésité à faire un troisième arrêt. Nous espérions que les pneus de Lewis se dégradent sur la fin, ce qui n'a pas été le cas. Bravo à lui, il a gagné."

"Les bonnes décisions au niveau de la stratégie"

Sebastian Vettel (Ferrari) au Grand Prix d'Espagne 2017

Crédit: Ferrari S.p.A.

Vettel ne pense toutefois pas que la stratégie choisie par Ferrari de faire un second relais en "tendre", là où Mercedes avait opté pour les "medium" avec Hamilton, lui a fait perdre le Grand Prix.
"Je pense que nous avons pris les bonnes décisions au niveau de la stratégie, a-t-il insisté. Peut-être que nous aurions pu faire deux ou trois choses différemment, mais je pense que notre choix de pneus était le bon."
Au classement général, Vettel ne compte plus que six points d'avance sur Hamilton.
Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Retrouvez plus d’articles sur F1i
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Red Bull, une masterclass en cinq leçons
24/04/2022 À 20:06
Grand Prix d'Australie
Pole de Leclerc, galères de Verstappen et Hamilton : le GP en questions
09/04/2022 À 15:21