Lewis Hamilton a franchi un cap magique en Formule 1 en obtenant sa centième pole position en Formule 1, samedi à Montmelo. Le Britannique ne semblait pourtant pas le favori avant la qualification du Grand Prix d'Espagne, samedi en Catalogne, mais il a pris des risques en termes de réglages et de pilotage pour coiffer son rival pour le titre Max Verstappen (Red Bull) de 0"036, au bout d'un tour en 1'16"741.
Le film de la qualification
"Je suis heureux comme si c'était ma première pole position", a dit le Britannique, qui avait ouvert sa formidable série en 2007, à Montréal.
Grand Prix d'Espagne
Alerte au pillage : Red Bull a approché une centaine d'employés de Mercedes pour son moteur
07/05/2021 À 19:42
Arrivé premier ou deuxième des trois premières courses de la saison, l'Anglais et le Néerlandais ont piloté dans une classe à part, même si Valtteri Bottas (Mercedes) n'était pas loin du compte avec son troisième temps, à 0"132.

Top 5 pour Ocon

Comme souvent cette année, ce trio aurait pu être un quatuor mais Sergio Pérez (Red Bull) est resté en retrait, seulement auteur du huitième temps, à 0"960. Charles Leclerc (Ferrari) en a donc encore profité pour rentrer une fois de plus dans le top 4, mais à distance respectable, à 0"769.
La véritable surprise, réjouissante, est donc le cinquième chrono réussi par Esteban Ocon. Dans la lignée du Grand Prix du Portugal, le Français a montré la dynamique dans laquelle s'inscrit désormais Alpine en laissant derrière lui la Ferrari de Carlos Sainz et le McLaren de Daniel Ricciardo, alors que Lando Norris a pour une fois déçu au neuvième rang, juste devant Fernando Alonso (Alpine).

"Alonso a retrouvé la grinta, et ça, c'est plutôt bon signe"

Fin de série pour Gasly

Après six présences en Q3, Pierre Gasly s'est fait recalé en Q2 (12e), alors qu'il paraissait avoir trouvé l'équilibre de son AlphaTauri avant cette séance. Mais en vérité, c'est plus son équipe technique qui est visiblement passé à côté du sujet puisque son second pilote, Yuki Tsunoda est descendu de son AT02 juste après la Q1, crédité d'un seizième temps. Furieux, le Japonais a d'ailleurs passé ses nerfs à la radio.
Enfin, après un sursaut au Portugal la semaine passée, Sebastian Vettel (Aston Martin) est rentré dans le rang avec un treizième temps malgré l'impression de mieux sentir sa voiture grâce aux pièces dont il bénéficie enfin ce week-end.
Grand Prix d'Espagne
La peur de Mercedes ? "L'aileron arrière de Red Bull testé vendredi qui ferait gagner 3 dixièmes"
11/05/2021 À 14:48
Grand Prix d'Espagne
"L'an passé, Hamilton se plaignait parce qu'il s'ennuyait. Tout le contraire de cette saison"
11/05/2021 À 14:39