Auteur du meilleur temps en essais libres 1, 2 et 3, tout juste battu par Jenson Button (McLaren) en Q1 parce qu'il n'avait pas les bons pneus, Sebastian Vettel (Red Bull) a dominé la Q2 et la Q3, samedi au Grand Prix d'Inde. Bref, l'Allemand n'a toujours pas tremblé depuis son arrivée à Greater Noida et avec cette tête de grille, sa troisième en autant d'éditions, il s'est rapproché de son objectif ultime : un quatrième titre mondial.
La RB9 évolue toujours au plan mécanique et aérodynamique en cette fin de cette saison et roule plus que jamais dans une autre catégorie. On attendait donc Mark Webber à côté de l'Allemand en première ligne. Mais l'Australien, désespérément à la recherche d'une victoire saisonnière avant de quitter la F1, a tenu compte de la supériorité de son coéquipier et a judicieusement choisi de se qualifier en "medium" plutôt qu'en "tendre". Un pari osé ? Pas tant que ça. Dimanche, Vettel devrait stopper assez vite (sans doute après moins de dix tours) pour se débarrasser de ses Pirelli "tendre" qui se dégradent à la vitesse de la lumière. Webber devrait alors avoir le champ libre en "medium", et bénéficier de l'avantage des "tendre" en fin de course, avec une piste plus chargée en gomme et un réservoir vide. Ce sacrifice lui a coûté deux places puisque Nico Rosberg et Lewis Hamilton (Mercedes) se sont qualifés deuxième et troisième, mais il s'en est fallu de peu : l'Australien en "medium" s'est incliné contre les W04 en "tendre" de respectivement 0"206 et 0"103.

Romain Grosjean (Lotus) 17e sur la grille

Grand Prix de Grande-Bretagne
Libres 2 : Sainz devant Hamilton et quatre écuries dans le Top 4
01/07/2022 À 16:15
Felipe Massa (Ferrari) et Kimi Räikkönen (Lotus) s'élanceront de la troisième ligne, Nico Hülkenberg (Sauber) et Fernando Alonso (Ferrari) de la quatrième, dimanche (10h30 françaises). Et il faut noter qu'Alonso a lui aussi opté pour le contre-pied en adoptant les "medium" au départ. Tout comme ses suivants sur la grille, Sergio Pérez et Jenson Button (McLaren).
Felipe Massa (Ferrari) et Kimi Räikkönen (Lotus) s'élanceront de la troisième ligne, Nico Hülkenberg (Sauber) et Fernando Alonso (Ferrari) de la quatrième, dimanche (10h30 françaises). Et il faut noter qu'Alonso a lui aussi adopté les "medium" au départ, tout comme ses suivants sur la grille, Sergio Pérez et Jenson Button (McLaren). Voilà qui va donc mettre du piment dans le Top 10, dont ne fait donc pas partie Romain Grosjean (Lotus), éliminé dès la Q1 pour avoir tenté de passer le cut avec les "medium". Le Français y serait peut-être parvenu sans quelques approximations de pilotage. Vettel, lui, a relevé le défi sans difficulté.
Grand Prix du Canada
Bonus-malus : Verstappen trop fort, Sainz trop tendre, Alonso capricieux
20/06/2022 À 01:09
Grand Prix du Canada
Verstappen, tout ce qui sépare le loup de la meute
19/06/2022 À 21:21