25 ans que la Scuderia n'avait plus subi un tel camouflet. Pour la première fois depuis 1995, Ferrari ne verra aucune de ses deux monoplaces passer la ligne d'arrivée du Grand Prix d'Italie, son épreuve nationale. Pour la deuxième fois de la saison, l'écurie au Cheval Cabré a enregistré un double abandon, ce dimanche. Ce avant même la mi-course.
Le film de la course
En lutte en fond de peloton après avoir lutté devant les Williams durant les premiers tours, Sebastian Vettel a eu droit à une grosse frayeur. Le champion du monde a perdu ses freins, en flammes à la sortie de la Curva Parabolica, et n'a pas eu d'autre choix que de filer tout droit dans la premier chicane.
Grand Prix d'Italie
Racing Point ferme le dossier des écopes : son appel retiré
06/09/2020 À 12:15
Leclerc, lui, est passé du tout au néant : le Monégasque était parvenu à passer les deux Alfa Romeo pour se retrouver quatrième, de manière un peu miraculeuse, juste après l'interruption de la course par le régime de la voiture de sécurité, provoqué par l'abandon de Kevin Magnussen. Mais au 25e tour, le leader de la Scuderia a perdu le contrôle de sa SF1000 dans la parabolique, percutant violemment le mur de pneumatiques. Le pilote de 22 ans s'en est sorti indemne mais Ferrari va quitter Monza avec un nouveau traumatisme.
Saison 2021
L'écurie Renault deviendra Alpine en 2021
06/09/2020 À 09:07
Grand Prix d'Italie
Hamilton à 264,362 km/h de moyenne à Monza : Mercedes passe en mode "record"
05/09/2020 À 17:28