La Formule 1 est une discipline où le hasard n'est pas censé avoir sa place. En tout cas, en ce qui concerne la mécanique de haute précision. Il arrive, pourtant, qu'il parvienne à se frayer un chemin sur les circuits du Championnat du monde. C'est arrivé dimanche, à Bahreïn.
Qualifié neuvième, Fernando Alonso n'a pu matérialiser les promesses du samedi parce que sa belle Alpine a rendu les armes après 34 tours. Pourquoi ? La raison est simple, complexe et improbable à la fois : un emballage de sandwich qui volait par là est venu tout simplement se nicher dans une écope de freins arrière. Résultat : une surchauffe. Et un abandon, dont la raison a été trouvée par un mécanicien du team français.
Grand Prix de Bahreïn
Alonso s'agace qu'on parle de son âge et réclame quatre à six courses pour être à 100%
26/03/2021 À 15:55
Grand Prix de Bahreïn
Fils de, "ridicule et arrogant" : Pourquoi Mazepin est-il déjà détesté ?
06/04/2021 À 17:54
Grand Prix de Bahreïn
"Vettel ne sait plus où il habite, sa saison est déjà fichue"
06/04/2021 À 17:38