Deuxième du Grand Prix de Bahreïn après un final haletant avec Lewis Hamilton (Mercedes), Max Verstappen a fait part de sa déception au micro de Formula 1 avant de monter sur le podium : "C’est dommage, mais il faut tirer le positif de cette situation. Nous avons pu nous battre contre Mercedes aujourd’hui, et c’est bien de commencer la saison ainsi."
Une fois le protocole terminé, le pilote Red Bull s’est un peu plus épanché au micro de Ziggo Sport, un média néerlandais. La décision de laisser passer Lewis Hamilton, après l’avoir doublé en sortant des limites de la piste au virage n°4, une zone très surveillée par les commissaires, n’était pas la sienne. "J’aurais préféré terminer premier avec une pénalité, que deuxième de cette manière", a-t-il reconnu. Frustré, il a tout de même écouté son écurie, faisant preuve d’une grande maturité. L’échange radio qui a découlé de cette décision a pourtant été très tendu.
Grand Prix de Bahreïn
Pourquoi Verstappen a laissé Hamilton lui (re)passer devant
28/03/2021 À 16:57
"Pourquoi ne m’avez-vous pas laissé continuer ? J’aurais pu facilement avoir les cinq secondes (l’avance sur Hamilton nécessaire à l’arrivée pour couvrir une éventuelle pénalité, NDLR)", a-t-il fulminé, avant que Christian Horner ne lui explique que la consigne venait de la direction de course.
La déception est un bon signe
Résultat, le Néerlandais n’a pas réussi à porter une nouvelle attaque sur le septuple champion du monde dans les trois tours restants à cause de ses pneus abimés, et s’est incliné pour sept dixièmes. Après la course, le directeur de l’écurie autrichienne ne s’est pas attardé sur les faits, contrairement à Helmut Marko, jamais avare en commentaires. "Max n’était même pas encore revenu sur la piste qu’on nous a dit qu’il devait laisser passer Hamilton, a expliqué le responsable du programme jeunes pilotes chez Red Bull, à ServusTV. Je ne sais pas ce qu’il se serait passé si nous ne l’avions pas fait. Max pense que cela aurait été la solution la plus sportive."
Le principal intéressé, forcément mécontent de l’issue de sa bataille avec Hamilton, préférait voir le positif alors que la saison devrait être la plus longue de l’Histoire de la F1 avec 22 autres manches : "Que nous soyons si déçus maintenant est un bon signe, parce que l’année dernière, nous aurions été très heureux de cette performance."
Grand Prix de Bahreïn
Fils de, "ridicule et arrogant" : Pourquoi Mazepin est-il déjà détesté ?
06/04/2021 À 17:54
Grand Prix de Bahreïn
"Vettel ne sait plus où il habite, sa saison est déjà fichue"
06/04/2021 À 17:38