Formule 1
Grand Prix de Belgique

Vettel en position de force avant la qualification

Partager avec
Copier
Partager cet article

Sebastian Vettel (Ferrari) au Grand Prix de Belgique 2018

Crédit: Getty Images

ParStéphane Vrignaud
25/08/2018 à 13:00 | Mis à jour 25/08/2018 à 13:00
@ThePiranhaClub

GRAND PRIX DE BELGIQUE - Sebastian Vettel (Ferrari) a réussi le tour le plus rapide du dernier entraînement avant la qualification, samedi à Spa-Francorchamps. L'Allemand a coiffé Kimi Räikkönen et Lewis Hamilton (Mercedes).

Sebastian Vettel avait eu un peu de mal à concurrencer son coéquipier Kimi Räikkönen vendredi. L'Allemand semble avoir trouvé samedi matin dans les réglages de sa Ferrari la petite différence qui lui permettra d'attaquer la séance de qualification avec le statut de (fragile) favori, à 15h00 à Spa-Francorchamps.

Le film des essais libres 3

Grand Prix d'Autriche

Verstappen, premier coup de corne ?

02/07/2020 À 22:11

A l'occasion des essais libres 3, ultime répétition avant la véritable séance chrono, le quintuple champion du monde de la Scuderia a sorti un tour en 1'42"661, en pneus "super tendre", au bout des 7004 mètres du circuit des Ardennes. En arrachant finalement le meilleur temps pour 0"063 au Finlandais, qui devrait toujours être son partenaire l'an prochain, et surtout 0"137 sur le numéro 1 mondial, Lewis Hamilton (Mercedes).

Ces trois-là sont bien partis pour se disputer la 13e pole position de la saison car même s'il avait décidé de cacher son jeu, Valtteri Bottas (Mercedes), quatrième temps à 0"803, n'en sera pas. L'installation d'un nouveau groupe propulseur complet dans sa W09 lui vaudra une relégation en dernière ligne, dimanche à 15h10.

Et de son côté, les Red Bull continuent de déchanter dans les lignes droites. A respectivement 1"387 et 1"818, Max Verstappen et Daniel Ricciardo n'ont aucune ambition à court termes, et seulement un espoir de lendemain pluvieux.

Pour le reste, Charles Leclerc (Sauber) a fait parler la cavalerie de son Ferrari dernier cri, devançant dans l'ordre Sergio Pérez (Force India), Nico Hülkenberg (Renault) et Esteban Ocon (Force India).

Les Haas curieusement pas au mieux malgré leur Ferrari de la dernière spécification (Romain Grosjean 12e, Kevin Magnussen 14e), Pierre Gasly (Toro Rosso) n'a pas fait de miracle avec son Honda - un motif d'inquiétude de Red Bull en vue de 2019 - et Stoffel Vandoorne (McLaren) a encore bouclé la séance à la dernière place. Le Belge, qui a un mauvais karma en ce moment, s'est fait coincé dans l'herbe par Valtteri Bottas (Mercedes) qui ne l'avait pas vu à l'attaque de la grande ligne droite de Kemmel.

Saison 2021

Quelle grille en 2021 après l'annonce des transferts de Sainz et Ricciardo ?

14/05/2020 À 11:20
Saison 2020

Opportunité, pression et 10e saison : focus sur les trois Français du paddock

11/03/2020 À 12:51
Dans le même sujet
Formule 1Grand Prix de BelgiqueFernando AlonsoKimi RäikkönenPlus
Partager avec
Copier
Partager cet article