Le team Renault parle de "superbe résultat", et il a bien raison. A l'issue d'un week-end plein, dense, où il fallait être parfait en termes d'exploitation du matériel et de réactivité des hommes sur le muret et dans le garage, le Losange a égalé son meilleur résultat depuis son retour en 2016 en arrivant quatrième et cinquième du Grand Prix de Belgique, avec Daniel Ricciardo et Esteban Ocon. Et il a même fait mieux que ça en amassant 23 points, puis l'Australien a fait tomber le meilleur tour en course dans la 44e et dernière boucle de la septième manche du Mondial. "Le résultat est dédié à Anthoine Hubert, à qui nous pensons en ce week-end", a déclaré Cyril Abiteboul, le directeur d'équipe.

Grand Prix de Belgique
Tsunoda aura une place chez AlphaTauri, mais Mick Schumacher mérite-t-il la sienne chez Alfa Romeo ?
01/09/2020 À 16:26

Parti en "tendre" derrière l'infernal trio de 2020 - Hamilton, Bottas, Verstappen - Ricciardo a été proche de passer Max Verstappen au virage n°5 puis il a impeccablement tenu son rang tout au long d'une course peu passionnante mais gratifiante pour les Jaunes.

"Encore mieux que mon tour de qualification !"

"Quelle course et quel excellent résultat pour l'équipe !, s'est exclamé le pilote de Perth, déjà classé quatrième à Silverstone, à la faveur de circonstance. Nous avions un très bon rythme et cette quatrième est un beau résultat. Cela faisait longtemps que je n'avais pas signé le meilleur tour en course (ndlr : Mexico 2018 avec Red Bull), donc j'en suis également ravi. Mon ingénieur m'a indiqué le temps le plus rapide et je me suis dit 'Je m'en occupe' ! C'était un bel effort. J'ai utilisé toute la largeur de la piste et j'ai tout donné. C'était peut-être encore mieux que mon tour de qualification ! Ce circuit nous avait réussi l'an passé et c'était encore mieux à Monza. Nous verrons bien ce qu'il s'y passera, mais nous pouvons y aller avec beaucoup de confiance."

Parti sixième, Esteban Ocon a arraché un top 5 en passant Alexander Albon (Red Bull) au freinage du virage n°5 (Les Combes), dans le dernier tour. Une belle manoeuvre, sachant que Lando Norris (McLaren), le roi du dernier tour, était prêt à profiter de la moindre erreur.

"Objectif podium pour Renault : Ricciardo et Ocon deviennent des prédateurs"

"Rester réalistes" mais en profiter à Monza

"La cinquième place était pour nous, donc je suis très heureux de l'avoir obtenue dans le dernier tour, a dit le Français. C'est fantastique pour l'équipe de finir quatrième et cinquième. Nous avons été rapides tout le week-end et nous nous sommes battus avec les meilleures voitures. La course était plutôt bonne. Nous avons pris le dessus sur Albon au départ avant de perdre cette position au stand. L'équipe a fait de l'excellent travail durant l'arrêt, donc nous devons voir où nous avons péché. Dès lors, nous avons dû continuer à travailler dur pour réduire l'écart et finalement trouver l'ouverture. C'est positif de voir que la voiture est performante sur ces circuits et nous pouvons nous rendre à Monza en étant prêts à récidiver."

"Nous savions que Spa conviendrait à notre ensemble et qu'il y avait de gros points en jeu, a commenté Cyril Abiteboul, le patron d'Enstone et de Viry-Châtillon. Nous avons exécuté notre plan tout au long de la semaine. Bien que nous soyons satisfaits, nous devons rester réalistes. Il s'agit de la même voiture que celle qui n'a pas réussi à atteindre le top dix à Barcelone et cela démontre un manque évident de régularité de notre compétitivité. L'amélioration de cet aspect devra être notre priorité. Au-delà de nos belles positions à l'arrivée qui nous rapprochent des équipes devant nous au championnat, le meilleur tour en course de Daniel couronne ce résultat avec style. Je le vois comme une récompense pour les équipes qui ont travaillé si dur à Viry pour maîtriser toute la complexité des moteurs hybrides. Nous allons célébrer un peu pour nous donner l'énergie nécessaire d'attaquer la suite, mais nous nous focalisons déjà sur Monza et la préparation avec le plus grand soin des changements induits par l'interdiction des modes moteur spécifiques en qualification."

Renault a de quoi afficher sa confiance avant le Grand Prix d'Italie, qu'il avait fini au quatrième et cinquième rangs l'an passé avec Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg après des qualifications aux cinquième et sixième places.

Grand Prix de Belgique
"Faire le cobaye chez Red Bull n’a pas d’intérêt, Gasly a plus à gagner à rester chez AlphaTauri"
01/09/2020 À 15:46
Grand Prix de Belgique
"La colère monte, Monza risque d'être un désastre mais Ferrari sait qui recruter chez Mercedes"
01/09/2020 À 15:44