Le départ du Grand Prix de Belgique sera-t-il donné ? La question est sur toutes les lèvres à Spa-Francorchamps après un tour de formation sous des trombes d'eau et sur une piste inondée, dimanche, dans les Ardennes.
Prévu à 15h, le coup d'envoi de la douzième manche du Mondial a été reporté à 15h10, puis 15h15 avant d'être effectif à 15h25. Pour un tour de reconnaissance, en fait, qui a tourné au fiasco et obligé la direction de course à mettre le drapeau rouge. Il était prévu que la course soit lancée sous régime de neutralisation de la voiture de sécurité, pour un ou plusieurs tours, histoire de permettre aux pilotes de jauger les conditions et de voir la météo s'améliorer.
Grand Prix de Belgique
Panis sur le crash de Norris : "Ça ne peut plus durer, trop c'est trop"
28/08/2021 À 20:19
Cependant, le crash de Sergio Pérez (Red Bull) aux Combes, lors de son tour de mise en pré-grille, n'augurait rien de bon. Le Mexicain avait fait une erreur que d'autres auraient pu commettre, et les 19 pilotes en lice ont rapidement diffusé à la radio des commentaires sans ambiguïté sur la situation. En un mot : "Inconduisible".

"Une catastrophe !"

"Je ne vois pas la voiture de sécurité", a de suite rapporté l'homme de la pole position, Max Verstappen (Red Bull), pourtant le mieux placé pour voir ce que se passe devant son capot. Le Néerlandais a quand même démandé à ce que le départ soit donné, avant d'accepter la décision du drapeau rouge.
"Je ne peux déjà plus rien voir", a confirmé dans la foulée Lewis Hamilton (Mercedes), troisième sur la grille de départ. "C'est horrible, je ne peux quasiment pas voir la voiture devant moi. J'ai de l'aquaplanage", a complété Lando Norris (McLaren), victime d'un gros crash dans le raidillon d'Eau rouge, samedi.

La direction de course prudente

"A partir d'Eau rouge, je suis complètement aveuglé. Le virage n°5 est une catastrophe !", a alerté George Russell (Williams), qualifié deuxième, entre le Néerlandais et le Britannique.
Devant cette unanimité, le directeur de course Michael Masi, dénoncé samedi par Sebastian Vettel (Aston Martin) pour ne pas avoir déclenché le drapeau rouge à temps avant l'accident de Lando Norris, a préféré ne pas prendre de risque et a envoyé du rouge sur tous les feux de signalisation du circuit long de 7,004 km.
Le problème est qu'aucune amélioration n'est en vue du côté du ciel et que le temps presse. La FIA a donné le départ officiel à 15h01 et la course devra se terminer à 18h01 au plus tard.
Grand Prix de Belgique
L'argent roi à Spa : "Il aurait fallu avoir le courage d'annuler la course"
31/08/2021 À 15:51
Grand Prix de Belgique
Bonus-malus : Petit Prix et grand mépris
30/08/2021 À 06:19