Daniel Ricciardo fait un beau vainqueur ! Sur un plan à deux arrêts contre une norme de un chez Ferrari et Mercedes, l'Australien à l'éternel sourire a profité d'une intervention de la voiture de sécurité, au 32e des 56 tours, pour passer au stand et finir en boulet de canon, dimanche à Shanghai. Avec le fair play qui le caractérise, "Banana Dan" a fait une course propre et réalisé des dépassements superbes d'audace - notamment sur les Mercedes - pour triompher.
Vainqueur pour la sixième fois en partant quatrième ou au-delà (il était P6 sur la grille), Ricciardo s'est exclamé sur le podium : "Je ne gagne apparemment pas des courses ennuyeuses !".
Saison 2021
Hamilton enfin confirmé, voici la grille de départ complète en 2021
08/02/2021 À 13:42
Lui aussi sur une stratégie agressive, son coéquipier Max Verstappen a encore été victime de son impatience en tentant une manœuvre osée sur Lewis Hamilton (Mercedes) à l'extérieur. Sorti de la piste, il a entrepris une remontée éclair qui l'a mené à une autre attaque un peu optimiste sur Sebastian Vettel, soldée par un double tête-à-queue. Pénalisé de dix secondes pour son imprudence, il a sauvé un Top 5. A l'arrivée, le Néerlandais est allé présenter ses excuses au pilote de Maranello. "Je dois voir ce que j'ai fais de mal", a-t-il admis.

Hamilton s'en sort bien

Alors troisième, le quadruple champion du monde de Ferrari et leader du Mondial a chuté au sixième rang et terminé péniblement. Passé par Nico Hülkenberg (Renault) puis Fernando Alonso (McLaren), sous la pression de Carlos Sainz (Renault), il a sauvé de justesse P8.
https://i.eurosport.com/2018/04/15/2313865.jpg
Parti de la pole position mais embarqué dans un premier relais trop long qui lui a coûté la première place, le leader du Mondial a perdu huit points sur Lewis Hamilton (Mercedes) au championnat. Après deux victoires, le n°5 de la Scuderia voit son avance réduite à neuf points sur le Britannique.
Deuxième après avoir doublé Kimi Räikkönen (Ferrari) au départ, Valtteri Bottas (Mercedes) a fini à cette place mais il a bien cru que son jour était arrivé pour sa centième course en Formule 1 lorsqu'il a réussi l'undercut sur Sebastian Vettel. Mais Daniel Ricciardo était dans une autre dimension en fin d'épreuve.
Sur la défensive tout le week-end à cause de problèmes d'exploitation des pneus, Lewis Hamilton a limité les dégâts en finissant quatrième. Pas le meilleur des Mercedes et plutôt inquietant pour la suite.
Grand Prix d'Abou Dabi
Bottas et Hamilton ont vite déposé les armes car "la Red Bull était trop rapide"
13/12/2020 À 16:21
Grand Prix d'Abou Dabi
Coup d'arrêt pour Renault, mal parti pour aller chercher le top 4
12/12/2020 À 18:27