AFP

GP de Grande-Bretagne : Lewis Hamilton (Mercedes) prend la pole, devant son coéquipier Nico Rosberg

En deux coups, Hamilton a battu Rosberg pour la pole

Le 09/07/2016 à 15:09Mis à jour Le 09/07/2016 à 15:51

GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE - Devant son public, Lewis Hamilton (Mercedes) a sécurisé la pole position sur le circuit de Silverstone, ce samedi. Le local s’y est pris à deux fois pour écarter son coéquipier Nico Rosberg. Max Verstappen (Red Bull) a répondu aux attentes avec le troisième chrono.

A Silverstone, Lewis Hamilton (Mercedes) est souvent irrésistible. Et plutôt deux fois qu’une. Le Britannique, sanctionné une première fois pour avoir dépassé les limites de la piste, a été impérial lors de son ultime tour lancé pour conquérir la 55ème pole de sa carrière, la quatrième sur ce tracé. Et Nico Rosberg n’a rien pu y faire. L’Allemand a dû se contenter du deuxième chrono, devant le jeune prodige Max Verstappen (Red Bull).

Hamilton ne pouvait pas espérer beaucoup mieux pour entamer la dixième manche du Championnat du monde. Facile lors des trois premières séances d’essais libres, où il n’a pas rencontré le moindre souci technique à la différence de son coéquipier, le natif de Stevenage a pulvérisé le record de la piste, bouclant son meilleur tour du circuit de Silverstone en 1’29"287. Le champion en titre s’était pourtant bridé au virage n°9, pour ne pas voir son chrono annulé. Comme lors de son run précédent.

Red Bull plus fort que Ferrari

Très proche de son rival aux tests, Rosberg lui a cédé 267 millièmes. C’est déjà une marge significative à l’exercice du tour rapide. Mais c’est encore infime, en comparaison avec le gouffre qui sépare Verstappen, troisième, du chrono de référence : 1"026. Qu’importe, le surdoué néerlandais a répondu aux attentes de son écurie en battant son coéquipier Daniel Ricciardo, P4, pour la première fois de la saison.

Sebastian Vettel (Ferrari) lors des essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne 2016

Sebastian Vettel (Ferrari) lors des essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne 2016AFP

Kimi Räikkönen (Ferrari), a lui aussi battu son voisin de box à la régulière pour le cinquième rang. Mais Sebastian Vettel s’élancera de toute façon de la 11ème position, après avoir écopé d’une pénalité de cinq places pour un nouveau changement de boîte de vitesses. Comme en Autriche, la semaine dernière.

0
0