Formule 1
Grand Prix de Grande-Bretagne

La pole et des records : c'est la totale pour Hamilton

Partager avec
Copier
Partager cet article

Lewis Hamilton (Mercedes) durant les qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone

Crédit: Getty Images

ParStéphane Vrignaud
01/08/2020 à 14:10 | Mis à jour 01/08/2020 à 16:58
@ThePiranhaClub

GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE - Auteur du meilleur temps, avec le record du circuit à la clé, en qualification samedi, Lewis Hamilton (Mercedes) s'est offert un autre record avec une septième pole sur un Grand Prix national. Le Britannique s'élancera devant son coéquipier Valtteri Bottas. Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a signé le troisième temps.

Le record qu'il attendait ! Sur un circuit de Silverstone désespérément vide de ses fans, où seul les sons des monoplaces résonnaient samedi, Lewis Hamilton s'est octroyé un record émotionnel en allant chercher sa septième pole position dans un Grand Prix de Grande-Bretagne, samedi, qui fait de lui le seul détenteur du genre. Jusqu'alors, il partageait le plus grand nombre de positions de pointe avec son idole Ayrton Senna, dans son Grand Prix du Brésil.

  • Le film de la qualification
Grand Prix de Grande-Bretagne

"Red Bull est un endroit où il ne fait pas bon être en faiblesse"

IL Y A UN JOUR

"Pas de bain de foule, la police a interdit aux fans d'Hamilton de venir"

00:07:56

Piégé par le vent en Q2 qui a gêné tous les pilotes samedi, l'Anglais s'est remobilisé après son tête-à-queue pour planer sur la Q3 lors de ses deux runs.

Chronométré en 1'24"616, il a proposé 1'24"303 pour finir, quand son coéquipier Valtteri Bottas plafonnait à 0"313. "Aujourd'hui, Valtteri Bottas m'a poussé dans mes retranchements", a expliqué le sextuple champion du monde.

Avec une huitième pole consécutive à Silverstone, un record là aussi sur un même circuit, Mercedes était sur une autre planète. Pour preuve, Max Verstappen (Red Bull), le troisième homme, a encaissé 1'022. Sans n'avoir rien à se reprocher.

Gasly pas verni

Satisfait de son tour, Charles Leclerc a accroché la quatrième place. Et même s'il lui a manqué 1"124, le Monégasque a fait la meilleure qualification de la saison pour une Ferrari, six positions au-dessus de l'autre SF1000 pilotée par Sebastian Vettel, dixième après l'annulation d'un chrono pour un hors piste avantageux.

Sensation des ultimes instants de cette session, Lando Norris a qualifié sa McLaren sur le cinquième emplacement de la grille, à 1"479, et à l'opposé grosse déception de cette séance, Lance Stroll (Racing Point) a saturé au sixième rang, à 1"536, alors que sa "Mercedes rose" était attendue juste derrière les versions "originales".

Battu de 0"200 par son coéquipier de Renault, Daniel Ricciardo, Esteban Ocon s'est classé meilleur Français, au 9e rang, soit deux au-dessus Pierre Gasly (AlphaTauri), dont l'accès à la Q3 lui a été refusé malgré un même chrono que Stroll en Q2. En fait, le Tricolore a posté son chrono après le Canadien.

Romain Grosjean (Haas) qualifié 19e et avant dernier, la chose à noter encore une fois dans la seconde partie de tableau est le 15e chrono de George Russell, qui montre épreuve après épreuve que la Williams n'est pas la mauvaise voiture que l'on pensait.

Grand Prix de Grande-Bretagne

"Ce fameux point du meilleur tour ne produit ni spectacle ni dépassement"

04/08/2020 À 19:40
Grand Prix de Grande-Bretagne

Vettel proche du burn-out ? "Il a besoin d'un psy !"

04/08/2020 À 16:48
Dans le même sujet
Formule 1Grand Prix de Grande-Bretagne
Partager avec
Copier
Partager cet article