Dans le genre ascenseur émotionnel, difficile de faire mieux. Dimanche sur le Hungaroring, Max Verstappen a commencé par une sortie de piste… avant même de prendre le départ. Et il a terminé sur la boîte, deuxième d’un Grand Prix de Hongrie remporté par Lewis Hamilton. "Du mur au podium" a résumé Red Bull, l’écurie du pilote néerlandais, via son compte Twitter.

Max Verstappen a ainsi décroché le 33e podium de sa carrière en Formule 1, à l’issue d’un GP auquel il a failli ne pas participer. Lorsqu’il a endommagé son véhicule durant le tour de mise en prégrille, une course contre-la-montre a débuté pour les mécaniciens de Red Bull. Moins de vingt minutes pour changer l’aileron avant et réparer le train avant gauche de la RB16 de Verstappen, après que son axe de roue ait été endommagé, et celui-ci a pu se lancer dans la bataille. Gagné par le doute ? Non, plutôt prêt à en découdre.

Grand Prix de Hongrie
Hamilton a déjà (re)pris le pouvoir, Ferrari à la traîne : les classements généraux
19/07/2020 À 15:23

"Les mécaniciens ont fait un travail incroyable (…) je les ai récompensés"

Septième sur la grille, Verstappen a pris un excellent départ, au point de virer en troisième position, seulement devancé par un Lewis Hamilton lancé dans un cavalier-seul et la Racing Point de Lance Stroll. Dès la fin du cinquième tour, "Mad Max" a pris la deuxième place de la course, à l’issue d’un passage au stand. Et il n’a pas lâché prise, redevable vis-à-vis de la rapidité d’exécution et l’efficacité de son team.

"Cela ne s’est pas passé comme je le souhaitais au début, a euphémisé Verstappen à l’issue du Grand Prix. Les mécaniciens ont fait un travail incroyable pour réparer la voiture. Je les ai récompensés avec cette deuxième place et j’en suis satisfait." Une deuxième place qui, ajouté à la cinquième d’Alexander Albon (13e après la séance de qualification), ponctue un bon GP pour Red Bull, et permet à sa tête d’affiche de grimper au troisième rang du classement pilotes. Conformément à son statut.

Verstappen s’élève en principal rival des Mercedes du sextuple champion du monde Lewis Hamilton (deux victoires, leader) et de Valtteri Bottas (un succès, 2e). Un rôle qui semblait déjà, à l'entame de la saison, à la mesure du pilote de 22 ans, qui compte 8 victoires en F1. Et surtout, un objectif qu’il n’a pas perdu de vue après cette journée intense. "S’intercaler entre les deux Mercedes est bon pour nous", a-t-il ainsi conclu.

Quelques minutes avant le départ du Grand Prix, la RB16 de Max Verstappen était en pièces détachées...

Crédit: Getty Images

Grand Prix de Hongrie
Hamilton prend les commandes, Verstappen fait des miracles
19/07/2020 À 14:52
Grand Prix d'Espagne
156 podiums : Hamilton continue d'effacer Schumacher des tablettes
17/08/2020 À 15:57