Et Lewis Hamilton retrouva la pole ! Avec un chrono de 1'15''419 en Q3 samedi, 0"315 plus vite que son partenaire de Mercedes, Valtteri Bottas, et 0"421 plus vite que son adversaire dans la course au titre, Max Verstappen (Red Bull), le Britannique s'est assuré de partir de la position de tête dimanche pour la 101e fois de sa carrière, la troisième cette année et la première depuis le Grand Prix d'Espagne, en mai. Cette pole position lui permet de dépasser son alter ego septuple champion du monde Michael Schumacher, dans l'exercice sur le Hungaroring (8 à 7).
Le film de la qualification
Deux semaines après leur accrochage, Hamilton et Verstappen ont continué de se défier sur la chaude piste hongroise (jusqu'à 61°C !). Le Néerlandais et son écurie ont d'abord signé un coup tactique en assurant le passage en Q3 avec des pneus "tendre". Un choix qui leur assurera un avantage indéniable dimanche au coup d'envoi face aux Mercedes, qui seront les seules monoplaces du Top 10 en "medium". Bien leur en a pris, puisque le pilote estampillé Red Bull ne partira pas de la pole. Cela ne lui était plus arrivé depuis cinq courses et le Grand Prix d'Azerbaïdjan début juin, si l'on intègre la position de tête glanée lors de la "course sprint" en Grande-Bretagne, il y a deux semaines. Son grand rival Hamilton l'a battu... et a bien failli lui jouer un mauvais tour.
Grand Prix de Hongrie
Aston Martin a encore tenté, Vettel reste disqualifié
09/08/2021 À 20:16

Ocon devant Alonso

Alors que les monoplaces entamaient un dernier tour rapide en Q3, le Britannique, voyant le Batave blotti dans ses échappements, a ralenti le rythme avant de franchir la ligne. Ce dernier est passé in extremis, à une seconde près, pour que son ultime chrono soit validé. La tentative des deux candidats au titre mondial n'a pas offert d'amélioration, mais la tension n'en est que plus grande, malgré un "check" échangé à l'arrivée devant les caméras. Les sifflets sont descendus des tribunes, majoritairement acquises à la cause de Verstappen, lorsque Hamilton a répondu aux questions post qualification. Mais, dimanche, c'est bien lui et son coéquipier Bottas qui partiront depuis la première ligne.
En plus de sa stratégie différente, Verstappen bénéficiera également de l'appui de Pérez, P4 à plus d'une seconde du haut de la feuille des temps. Derrière le Mexicain, Pierre Gasly (Alpha Tauri) a confirmé les bonnes impressions laissées lors des essais libres vendredi et samedi matin. Il retrouvera Lando Norris (McLaren) sur la troisième ligne. Un véritable tour de force réussi par le jeune Britannique, qui a déjoué les pronostics après un début de week-end assez délicat pour l'écurie de Woking (Daniel Ricciardo seulement P11).
https://i.eurosport.com/2021/07/31/3189425.jpg
Si Charles Leclerc (Ferrari) a placé sa SF21 à un sixième rang inespéré pour les hommes de Maranello, qui ne se voyaient pas aussi haut sur la grille, Carlos Sainz, lui, a mis à la poubelle ses belles prestations sur le tourniquet hongrois en percutant un mur en Q2 dans le dernier virage du circuit, provoquant la sortie du drapeau rouge et l'obligeant à partir de la 15e place. A voir si d'éventuelles pièces devront être remplacées sur sa monoplace, alors qu'un nouveau moteur a été installé durant la nuit après une alerte sur l'unité de puissance. Une place dans le Top 10 offerte à la concurrence, Alpine a profité de l'occasion et de sa progression pour placer ses deux pilotes en Q3, Esteban Ocon devançant (enfin) Fernando Alonso.

Russell manque le passage en Q2

Sebastian Vettel (Aston Martin) a fermé la marche. Outre Daniel Ricciardo et Carlos Sainz, Yuki Tsunoda a également déçu. Le Japonais d'Alpha Tauri, qui s'est signalé par un crash vendredi, a échoué en Q1 (P16), surpris par "le manque d'adhérence". Mais c'est surtout l'absence de George Russell (Williams) en Q2 qui a surpris. Ce dernier n'avait pas débuté la moindre course hors du Top 15 en 2021. Il prendra le départ devant les habituels prétendants aux dernières places que sont Nicholas Latifi (Williams), Nikita Mazepin et Mick Schumacher (Haas), qui n'a pu prendre part aux qualifications après sa sortie de piste à 30G, samedi midi.
Grand Prix de Hongrie
Aston Martin conteste la disqualification de Vettel en Hongrie
05/08/2021 À 19:23
Grand Prix de Hongrie
Russell va rouler pour Mercedes pour des tests pneus 2022
02/08/2021 À 17:41