La sanction est tombée, avant même la fin de ce rocambolesque Grand Prix de Hongrie. Parce que Valtteri Bottas lui en avait donné ce contour inattendu, incroyable, très vite. Au départ de la 11e manche du Mondial, dimanche au Hungaroring, le Finlandais de Mercedes s'est raté sur une piste encore humide. Et pour se refaire par rapport à Lando Norris (McLaren) et Sergio Pérez (Red Bull) qui venait de le passer, le natif de Nostola a tenté un freinage bien trop tardif dans des conditions d'adhérence extrêmement précaire.
Le film de la course
Grand Prix de Hongrie
Aston Martin a encore tenté, Vettel reste disqualifié
09/08/2021 À 20:16
Lorsqu'il a appuyé sur la pédale de frein de sa W12, celle-ci n'a pas répondu comme il l'aurait fallu pour éviter un véritable strike. Parce que c'était impossible. Emporté par son élan, le coéquipier de Lewis Hamilton a percuté sur sa droite la McLaren de Lando Norris, aussitôt partie dans la Red Bull de Max Verstappen.
Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité en vous abonnant à Eurosport
Mais la Flèches noire n°77 n'en avait pas fini de sa course folle, puisqu'elle s'est ralentie à l'aide d'un gros coup de tampon sur la Red Bull de Sergio Pérez. Repartie puis contraint à l'abandon quelques instants plus tard.
Resté un moment prostré en bord de piste, Valtteri Bottas avait conscience de son énorme erreur. Que les commissaires n'ont donc pas tardé à sanctionné d'un recul de cinq place sur la grille de départ du Grand Prix de Belgique, le 29 août prochain.
Grand Prix de Hongrie
Aston Martin conteste la disqualification de Vettel en Hongrie
05/08/2021 À 19:23
Grand Prix de Hongrie
Russell va rouler pour Mercedes pour des tests pneus 2022
02/08/2021 À 17:41