Getty Images

Lewis Hamilton (Mercedes) : "Un tour parfait, magique, sexy"

Hamilton : "Un tour parfait, magique, sexy"

Le 15/09/2018 à 19:12Mis à jour Le 15/09/2018 à 21:32

GRAND PRIX DE SINGAPOUR - Lewis Hamilton (Mercedes) a placé très haut dans sa hiérarchie personnelle sa 79e pole position de samedi. Qui restera comme une performance exceptionnelle, et pas qu'à ses yeux.

Dans la chaleur étouffante de Singapour, il fallait un sacré cran et une sacrée lucidité pour produire un tel tour. Quatorzième en Q1 avec les "ultra tendre", Lewis Hamilton (Mercedes) s'est servi de la Q2 comme d'un tremplin pour finalement aligner trois secteurs parfaits en Q3, en 1'36"015, samedi au Grand Prix de Singapour. Avec une 79e pole position à la clé, et un énorme coup porté au moral de Sebastian Vettel (Ferrari), qui l'avait sanctionné de la même façon - 0"6 - l'an dernier.

"Ce tour a été parfait dès le début et il l'est resté, c'était magique. C'était l'un de mes meilleurs - sinon le meilleur - que je n'aie jamais fait. Le genre de tour que mon frère appelle un 'tour sexy' ", a lancé le quadruple champion du monde des Gris, après son exploit.

"Je ne pouvais faire qu'un tour comme ça aujourd'hui, je n'aurais pas pu aller plus vite ensuite, a-t-il ajouté. Sur cette piste, tout est question de confiance, confiance en ses points de freinage et en la stabilité de la voiture. On a seulement quelques tours pour avancer vers ça. Dès qu'on la perd, c'est très dur de la retrouver."

"Je suis reconnaissant d'avoir eu deux tours de bonus avec les 'hyper tendre' en Q2 car j'ai pu comprendre un peu mieux le pneu. En Q3, j'étais vraiment à la limite à chaque virage, mais pas plus. Je n'ai pas eu de patinage ou de truc de ce genre."

Q3 - Grand Prix de Singapour 2018

"C'était les montagnes russes"

"Je pense qu'en général j'ai été fort en course cette année", a rappelé le nouveau recordman des pole positions (quatre) sur ce circuit. "Dimanche, il s'agira d'être attentif aux pneus, et faire durer l''hyper tendre' ne sera pas facile mais nous serons tous logés à la même enseigne. Les Ferrari et les Red Bull en particulier ont une bonne cadence sur long run, nous aurons donc les cartes en main."

"En termes d'émotions, c'était les montagnes russes, a déclaré Toto Wolff, le directeur d'équipe de Mercedes. Nous sommes presque passés à la trappe en Q1 en restant en 'ultra tendre'. C'était une attente éprouvante nerveusement car nous ne savions pas si nous n'étions pas en train de nous tirer une balle dans le pied à la première occasion. Puis Lewis a produit l'un des tours les plus incroyables qui m'ait été donné de voir pour une pole position."

"Un grand merci aux équipes de Brackley (châssis) et à Brixworth (moteur), qui ont bossé si dur pour comprendre nos problèmes sur ce circuit, a poursuivi le manager autrichien. C'est incroyable de voir le pas en avant que nous avons fait dans la compréhension, avec Valtteri qui sépare les Ferraris et Lewis tout en haut de la grille de départ avec une marge confortable. Maintenant, il faut mettre la joie de côté car nous n'avons encore marqué aucun point ce week-end."

Vidéo - Singapour 2008 : Piquet au bout du scandale et de la honte pour faire gagner Alonso

01:37
0
0