Vu comme ça, il n'y aura pas de suspense. Mais doit-on y croire ? Sebastian Vettel (Ferrari) a survolé les essais libres 3 du Grand Prix de Singapour, la 15e manche du championnat du monde de Formule 1 2018, en tournant en 1'38"054 en pneus "hyper tendre", samedi, soit 0"362 plus vite que son coéquipier Kimi Räikkönen, et carrément 0"504 plus vite que Lewis Hamilton (Mercedes).
En manque de sets des gommes les plus rapides sur un tour, le Britannique a quand même fait un run pour se situer en vue l'heure de qualification, qui débutera à 15h à la Marina Bay. Mais après avoir concédé seulement 0"011 vendredi soir à la meilleure des Ferrari, celle du Finlandais, LH44 s'est retrouvé à 0"504.
https://i.eurosport.com/2018/09/15/2419101.jpg
Grand Prix de Singapour
Bonus-malus : Hamilton infaillible, Vettel pas inspiré, Pérez dans les mauvais coups
16/09/2018 À 20:43
Est-ce à dire qu'il n'y aura pas match entre Rouges et Gris dans la course à la pole position ? Peut-être. L'an dernier, Vettel et Räikkönen avaient verrouillé la première ligne et Hamilton avait décroché au 5e rang, à 0"6.
Valtteri Bottas (Mercedes) quatrième à 0"549, Red Bull a aussi subi un choc en restant à plus d'une seconde, alors qu'elles avaient paru dans le rythme vendredi. Sur un tour et plus encore sur un relais. Mais là, on se demande ce qu'Adrian Newey, le directeur technique, va pouvoir trouver pour combler les 1"132 et 1"211 qui séparent Daniel Ricciardo et Max Verstappen du top. Et peut-être même Renault, qui a encore subi les sarcasmes du Néerlandais, qui a parlé du "produit à l'arrière de la voiture ne marche pas comme je veux".
Grand Prix de Singapour
Verstappen : "Je n'ai jamais vraiment pensé que doubler Hamilton serait possible"
16/09/2018 À 19:07
Grand Prix de Singapour
Hamilton : "J'en ai eu le coeur serré pendant une minute"
16/09/2018 À 17:53