Charles Leclerc ne rendra pas les armes comme ça. Numéro 2 mondial à 116 points du leader Max Verstappen (Red Bull), le pilote Ferrari sait qu'il ne sera pas champion du monde cette année. Son but est de repousser le sacre du Néerlandais, qui dispose d'une première chance de mettre fin au suspense dès ce week-end à Singapour, et il est prêt à prendre des risques pour ça. Comme sortir sa F1 75 sur une piste piégeuse, mouillée, pour claquer un temps, comme il l'a fait samedi lors des derniers essais libres de la dix-septième manche du Mondial avant la qualification. Le meilleur temps même.
Suivez toute une année de sport en vous abonnant à Eurosport

Rentabilité en F1 : Ricciardo et McLaren gros flops de la saison et Hamilton hors de prix

Grand Prix de Singapour
"Sensation de puissance" à Budapest, tour "sexy" à Singapour : le top 5 des poles de Hamilton
30/09/2022 À 18:20
Les rues de la cité-Etat du Sud-Est asiatique noyée sous des trombes d'eau ce matin au réveil, on a bien cru que la piste resterait impraticable pendant l'heure de l'ultime entraînement, sur le circuit de la Marina Bay. Les secteurs 2 et 3 sous régime de drapeau jaune en raison de la présence de flaques, la direction de course a levé ses réserves à la mi-temps de la séance, après un tour de contrôle de la voiture de sécurité.
Les prévisions météo faisant état de possibles averses pour la qualification qui débutera à 21h locales (15h en France), les équipes ont envoyé leurs pilotes en reconnaissances, afin de jauger les grip en pneus "pluie" et "intermédiaire". Et on a enfin eu un peu d'action dans les dernières minutes.

Verstappen titré dès Singapour si ...

A ce petit jeu, Charles Leclerc (Ferrari) a accompli le tour le plus rapide en gommes vertes, en 1'57"782, battant son rival batave de 0"526. Carlos Sainz (Ferrari) a presque roulé dans la même seconde (3e à 1"066) que son leader, et les deux suivants au classement, Fernando Alonso (Alpine) et Sergio Pérez (Red Bull), ont échoué à respectivement 1"647 et 1"744 de la "rossa" n°16.
Pour le reste, il n'est pas la peine de s'attarder, sinon de préciser que personne n'a tapé, seulement fait des demi-tours dans des culs-de-sac comme Pierre Gasly (AlphaTauri) ou George Russell (Mercedes).
Grand Prix de Singapour
Leclerc ne profite pas des ennuis de Verstappen : "Ferrari se contente d'être 2e"
04/10/2022 À 07:07
Grand Prix de Singapour
Dans l'ombre à Singapour : "Verstappen ne joue plus les gros durs"
04/10/2022 À 07:06