On en rêvait, il l'avait annoncé, il va peut-être le faire. Après un bon vendredi, Max Verstappen a manqué le meilleur tour du dernier entraînement, samedi au Mugello, pour 0"017. Son Honda en souffrance dans les grandes lignes droites de Monza ce week-end dernier, le Néerlandais a trouvé sur le circuit du Grand Prix de Toscane un terrain idéal pour sa Red Bull, entre virages à moyenne et haute vitesses, pour une seule portion de ligne droite, même longue.

"On a trouvé une faiblesse à la Mercedes W11"

Grand Prix de Toscane
Ickx: "Enzo Ferrari n'avait pas des liens étroits avec ses pilotes car le danger de mort était réel"
11/09/2020 À 18:29

En 1'16"530, le Finlandais de Mercedes a confirmé sa suprématie entamée vendredi matin. Crédité du meilleur chrono des trois entraînements, le n°2 mondial dispose toujours visiblement de la W11 la mieux réglée. Vendredi soir, Lewis Hamilton avait reconnu devoir encore apporter des changements au set up de sa voiture. Auteur du troisième temps, il n'est plus très loin du compte puisqu'il a échoué à 0"083.

Pour une fois, on aura droit à une bataille à trois pour la pole position, et leurs poursuivants pour les premiers accessits. Lance Stroll (Racing Point), quatrième, est à 0"582, et Pierre Gasly (AlphaTauri), cinquième à 0"696. Moins d'une semaine après sa retentissante victoire au Grand Prix d'Italie, le Français a bien tourné la page, résolument, sérieusement, et il est prêt pour une grosse performance. Derrière lui, Sergio Pérez (Racing Point) a concédé 0"811 et il reculera d'une place suite à un accrochage responsable avec Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) lors des essais libres 2.

Vettel en perdition

Charles Leclerc (Ferrari) arrive ensuite dans la hiérarchie. Septième à 0"958, le Monégasque assure le service minimal pour le 1000e Grand Prix de la Scuderia. En ces temps pénibles, le voir en Q3 serait un soulagement pour les tifosi.

"C'est la fin du 'mode fête' pour tous, mais pas du 'mode défaite' pour Ferrari"

Pour une fois, Romain Grosjean (Haas) est le deuxième français dans l'ordre d'apparition sur la feuille des temps, à une excellente dixième place même. Car Renault ne s'en sort pas depuis vendredi. Onzième, Esteban Ocon a limité les dégâts contrairement à Daniel Ricciardo, 17e, et le Losange n'a désormais plus que la qualification pour nous persuader qu'il travaillait sur les réglages et non la performance pure sur un tour.

Pourquoi Ferrari est une écurie mythique

Grand Prix de Toscane
"Depuis quand Vettel n'aime-t-il plus Ferrari ?"
17/09/2020 À 21:47
Grand Prix de Toscane
"Entre Honda et Verstappen, ça peut tourner au vinaigre, il n'est pas très diplomate"
15/09/2020 À 14:50