Getty Images

Vettel a grillé la politesse à Hamilton

Vettel a grillé la politesse à Hamilton
Par Eurosport

Le 08/06/2019 à 21:23Mis à jour Le 08/06/2019 à 23:20

GRAND PRIX DU CANADA - Sebastian Vettel (Ferrari) a terminé premier de la séance de qualification, samedi, sur le circuit Gilles Villeneuve, à Montréal. L'Allemand a signé sa première pole position de la saison, devant Lewis Hamilton (2e, Mercedes) et Charles Leclerc (Ferrari, 3e).

Sebastian Vettel a prouvé qu'il restait un formidable compétiteur en décrochant au volant de sa Ferrari la pole position du Grand Prix du Canada, samedi. Sa 56e en carrière, sa première aussi depuis le Grand Prix d'Allemagne 2018, soit 17 meetings. A la dernière seconde, le quadruple champion du monde allemand a soufflé en 1'10"240 la première place sur la grille de départ de la 7e manche du Mondial à Lewis Hamilton (Mercedes), qui venait d'améliorer son meilleur chrono établi lors de son premier run.

Pour 0"206, le n°5 de Maranello a mis la foule montréalaise en ébullition, elle qui vibre aux exploits des Rouges depuis la première édition québécoise du Grand Prix, en 1978, remportée par l'enfant du pays Gilles Villeneuve, qui a donné son nom au circuit de l'île Notre Dame.

Avec sa nature "stop and go" bordée de murs, son adhérence de tracé non permanent, la piste a une fois de plus livré une séance à rebondissements qui a fait quelques victimes notoires. En premier lieu Max Verstappen (Red Bull), stoppé en plein effort en fin de Q2 par le drapeau rouge déployé suite au crash spectaculaire de Kevin Magnussen (Haas) au désormais célèbre et punitif "Mur des champions" faisant face au dernier virage.

Top 4 pour Ricciardo

Q3 du Grand Prix du Canada 2019

Le Néerlandais qualifié avec le onzième temps, Valtteri Bottas a quant à lui craqué sous la pression des événements. Ses pneus détruits par une équerre dans le virage n°2 - le coin Senna - à l'attaque de son premier run en Q3, le deuxième pilote de Mercedes s'est liquéfié dans son tour unique contre le chrono.

Le Finlandais piètre sixième à 0"861, il y avait des opportunités à saisir derrière Charles Leclerc (Ferrari), troisième à 0"680. Et Daniel Ricciardo (Renault) a su la saisir ! Sur le circuit de sa première victoire en F1, en 2014, l'Australien a arraché un superbe quatrième temps à 0"831, devant Pierre Gasly (Red Bull). Nico Hülkenberg (Renault), Lando Norris (McLaren), Carlos Sainz (McLaren) et Kevin Magnussen (Haas) ont complété le Top 10.

Piégé par l'accident de son coéquipier, Romain Grosjean (Haas) a échoué au 15e rang, devant Sergio Pérez (Racing Point) et Kimi Räikkönen (Alfa Romeo), tous deux éliminés dès la Q1.

0
0