Getty Images

Lewis Hamilton (Mercedes) a montré pourquoi il est "l'un des plus grands pilotes de tous les temps"

Hamilton a montré pourquoi il est "l'un des plus grands pilotes de tous les temps"

Le 07/10/2017 à 14:35Mis à jour Le 07/10/2017 à 14:36

GRAND PRIX DU JAPON - Performance de haut vol pour Lewis Hamilton (Mercedes), samedi en qualification. A la jubilation du Britannique s'est ajoutée l'admiration renouvelée de son patron, Toto Wolff.

Suzuka était l'endroit ultime où Lewis Hamilton rêvait de décrocher la pole position. Des 20 circuits du championnat du monde, le tracé nippon était en effet le dernier où il n'avait jamais dominé une séance de qualification. Depuis samedi, c'est chose faite. Magistralement.

Plus bluffant que sa superbe 10e pole position de la saison, sa 71e en carrière, c'est la confiance qui l'habitait depuis vendredi qui a surpris. "La voiture se comporte bien mieux qu'à Sepang. Tout est de retour à la normale. Pour moi la course pourrait déjà être demain !", avait-il lâché.

Régler une monoplace sur un tracé aussi technique que Suzuka est une affaire ardue et il était déjà sûr d'avoir mis le doigt sur le bon set-up, ce qui ne lui était jamais vraiment arrivé à Suzuka… "ici, je n'avais jamais eu une voiture bien équilibrée", a-t-il avoué à son ex-coéquipier de McLaren, Jenson Button, sur la grille de départ, après la séance.

"La façon dont on jette la voiture ici, j'adore !"

"Je ne sais pas si les gens qui ont regardé la qualif réalisé quel effort ça réclame, mais l'équipe a bossé parfaitement pour me lancer en piste au bon moment, avec un espace (devant lui) dont j'avais besoin pour réussir. J'en suis reconnaissant."

"Ce circuit est l'un des plus géniaux, mais avec cette voiture, c'est un casse-tête et je pense que tout le monde comprend ce que je veux dire. Cela a toujours été un run comme dans des montagne-russes, mais avec ce niveau d'appui, c'est insensé. La façon dont on jette la voiture ici, j'adore !"

Effectivement, tour en 1'27"319 a explosé de 3"3 la pole position de son ancien coéquipier Nico Rosberg en 2016 et battu le tour record de Michael Schumacher (Ferrari) en 2004.

Lewis Hamilton (Mercedes) au Grand Prix du Japon 2017

"Une pièce au puzzle de notre compréhension"

Mais pour ça, il fallait être à la hauteur de la situation. "Je n'ai fait aucune erreur de toute la session", a-t-il souligné. Pas donné à tout le monde au vu des sortie de piste fracassantes de son voisin de stand, Valtteri Bottas, ou encore de Kimi Räikkönen (Ferrari), samedi. "Nous nous sommes mis en bonne position pour terminer le travail dimanche", a-t-il conclu.

Toto Wolff a apprécié. "Lewis était intouchable", a déclaré le directeur d'équipe de Mercedes. "Il a monté en puissance tour après tour et a amélioré à chaque run. Le genre de jour qui montre bien pourquoi il est l'un des plus grands pilotes de tous les temps."

"La voiture a bien performé toute la journée : la combinaison de la surface de la piste, le tracé et les températures convenaient mieux à la voiture que la semaine dernière à Sepang", a ajouté l'Autrichien. "La fluctuation des performances cette saison prouve que c'est une science compliquée pour chaque équipe, et que le plus petit facteur fait une grande différence dans le résultat final. Aujourd'hui a apporté une pièce au puzzle de notre compréhension."

0
0