Getty Images

Max Verstappen (Red Bull) : "Très heureux de m'en tirer avec un podium"

Verstappen : "Très heureux de m'en tirer avec un podium"

Le 07/10/2018 à 13:26Mis à jour Le 07/10/2018 à 13:39

GRAND PRIX DU JAPON - Après deux chocs avec les Ferrari de Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel, Max Verstappen (Red Bull) a surmonté une pénalité de cinq secondes pour réussir à monter sur le podium, dimanche à Suzuka. Un bilan quand même flatteur selon lui.

"C'est quoi ce bazar ? J'ai fait tout ce que je pouvais !" La réaction de Max Verstappen à sa pénalité de cinq secondes pour son retour imprudent en piste devant Kimi Räikkönen (Ferrari), n'a étonné personne, dimanche. Fidèle à lui-même, le Néerlandais s'est offusqué en direct d'être jugé responsable d'une négligence pourtant évidente au 2e tour, à la chicane.

Il était sous la pression croissante du Finlandais et les dégâts aéro auxquels il a contribué sur la Ferrari n°7 l'ont sûrement aidé à finir troisième du Grand Prix du Japon. Car il aussi mis derrière lui l'autre Ferrari de Sebastian Vettel, avec laquelle il a eu un contact encore plus musclé au 8e des 53 tours de ce Grand Prix du Japon, sans être mis en cause.

Max Verstappen (Red Bull) au Grand Prix du Japon 2018

"Je lui ai laissé de la place"

"J'ai freiné un peu trop tard dans la chicane, j'ai ensuite essayé de revenir sur la piste en prenant le moins de risque possible et je pense l'avoir fait car je n'allais pas très vite, mais Kimi n'avait pas pris la bonne ligne, a expliqué le pilote de la Red Bull n°33. Il aurait pu attendre que je revienne sur la piste. On s'est un peu touchés mais je pense que c'est ridicule ces cinq secondes !

Puis il y a eu ce contact avec Sebastian dans un virage où il n'est pas possible de dépasser. Je lui ai laissé de la place mais il a sous-viré dans ma voiture. (...) Ça aurait été plus facile de me passer s'il avait attendu. Ça montre que même les pilotes les plus expérimentés peuvent faire des erreurs sous la pression."

"Après ma pénalité et l'incident avec Seb, je suis très heureux de m'en tirer avec un podium, a poursuit le Batave, qui a chassé Valtteri Bottas jusqu'à la fin. Au vu des quelques erreurs de Bottas dans les derniers tours, j'ai l'impression qu'il était au maximum. Mais il est difficile de suivre une voiture sur cette piste, je faisais donc de mon mieux tout en espérant qu'il fasse une erreur et que je sois en position d'en profiter."

0
0