Getty Images

Départ volé de Vettel non sanctionné : les commissaires s'expliquent

Départ volé de Vettel non sanctionné : les commissaires s'expliquent

Le 13/10/2019 à 10:23Mis à jour Le 13/10/2019 à 13:33

GRAND PRIX DU JAPON - Sebastian Vettel (Ferrari), 2e ce dimanche à Suzuka, a bénéficié de la clémence des commissaires pour un mouvement sur la grille de départ juste avant le départ, normalement sanctionnable selon le code sportif.

Sebastian Vettel a ajouté son nom à la liste des pilotes piégés par l'aire de départ en descente de Suzuka - la seule du championnat du monde de Formule 1 - dimanche. D'évidence coupable d'un mouvement alors que les signaux lumineux n'avaient pas donné le coup d'envoi du Grand Prix du Japon, le quadruple champion du monde de Ferrari n'a finalement pas été sanctionné, ce qui a beaucoup surpris.

Lors de la course, les commissaires de la 17e manche du Mondial ont indiqué que le pilote de Maranello - finalement 2e - ne serait pas pénalisé et ils ont expliqué pourquoi à l'arrivée. Pour faire leur jugement, ils se sont servi des mesures enregistrées par le transpondeur embarqué sur la SF90 n°5.

Un mouvement "dans la tolérance acceptable"

"Tandis que la vidéo montre un mouvement, ce mouvement était dans la tolérance acceptable du système qui définit un départ volé par l'article 36.13(a) du règlement sportif de la Fédération internationale de l'automobile", précisent-ils dans leur communiqué relatif à l'incident. Le paragraphe stipule qu'un drive through ou un stop and go de 10 secondes est prévu pour tout pilote qui a "bougé avant le signal de départ, un tel jugement étant fait par un transpondeur fourni et approuvé par la FIA et installé sur la voiture."

"Mon départ a été mauvais, a reconnu Vettel. J'ai d'abord relâché l'embrayage un peu trop tôt, je l'ai enfoncé de nouveau et j'ai perdu un peu d'élan. Habituellement, nos départs sont très bons, mais pas cette fois-ci. Ensuite, nous avons manqué un peu de vitesse. C'était difficile et, pour être honnête, nos rivaux étaient simplement plus rapides, Valtteri [Bottas] volait."

0
0