La révolte que l'on n'attendait plus ! En difficulté en qualification lors des deux premières sessions du samedi en 2021, Valtteri Bottas a signé samedi à Portimao sa 17e pole position en carrière, privant son coéquipier de Mercedes, Lewis Hamilton, de sa 100e position de pointe pour seulement 0"007.
Le film de la qualification
Sur une piste offrant comme l'année dernière peu de grip, l'écurie allemande a prouvé qu'elle avait la voiture la mieux adaptée pour performer aussi bien en gommes "tendre" qu'en "medium". Preuve de cette aisance, seules les W12 et la Ferrari de Charles Leclerc ont passé le cut en Q2 en "medium", ce qui leur offrira la possibilité d'aller plus loin dans leur premier relais de course.
Grand Prix du Portugal
"Alonso a retrouvé la grinta, et ça, c'est plutôt bon signe"
04/05/2021 À 20:01
Piégé par un hors-piste dans son premier tour lancé qui paraissait prometteur et qui a conduit à l'annulation de son chrono, Max Verstappen (Red Bull) a souffert pour trouver du grip dans son tour décisif et s'est contenté du troisième temps à 0"398. Sans parvenir à cacher sa déception à sa descente de voiture. Son coéquipier, Sergio Pérez, l'a rejoint en deuxième ligne, avec un tour à 0"542 de celui du poleman.

Norris, Leclerc, Pérez… Qui sera le 3e homme de la saison ?

Ricciardo sorti dès la Q1

Au bout de cette séance où on a senti de la fébrilité dans tous les garages - Mercedes a même fait repartir ses pilotes en "medium" pour leur dernier tour -, Carlos Sainz a obtenu la meilleure qualification pour Ferrari avec son cinquième temps, juste devant Esteban Ocon (Alpine), qui a confirmé ses bons résultats des entraînements.
L'Espagnol et le Français ont ainsi fait fi de la tendance qui prêtait plutôt à McLaren le rôle de "meilleur des autres", même si Lando Norris n'est pas loin avec son septième temps, devant Charles Leclerc (Ferrari), Pierre Gasly (AlphaTauri), qui a eu du mal à équilibrer sa machine, et l'inattendu Sebastian Vettel (Aston Martin), qui ne s'était plus qualifié en Q3 depuis le Grand Prix de Hongrie 2020 soit 15 Grands Prix.
Dans ce contexte chaotique, où trouver la bonne formule pour chauffer les gommes - un ou deux tours de préparation ? - revenait à chercher une aiguille dans une botte de foin, les coups de théâtre n'ont pas tardé, dans un sens comme dans l'autre : Daniel Ricciardo (McLaren) est ainsi sorti dès la Q1 (16e) et Fernando Alonso (Alpine) est resté au garage après la Q2 (13e), alors que George Russell (Williams) a encore frappé fort en arrachant le onzième temps.

Schumacher et Tsunoda ont-ils été survendus ?

Grand Prix du Portugal
"Bottas essaye d'être le nouveau Rosberg mais on a le sentiment qu'il n'y arrivera jamais"
04/05/2021 À 17:39
Grand Prix du Portugal
"Hamilton, c'est l'élu dans Matrix, et Max Verstappen ne l'est pas encore"
04/05/2021 À 17:04