Getty Images

Avec le recrutement de Fry, Renault réalise un gros coup

Avec le recrutement de Fry, Renault réalise un gros coup

Le 02/11/2019 à 20:37Mis à jour Le 02/11/2019 à 20:55

Renault vient de muscler son équipe technique avec l'arrivée de Pat Fry, prévue en 2020. Le Britannique n'est autre que l'homme qui a fait revenir McLaren au premier plan.

Renault vient de faire un beau coup sur le marché des transferts d'ingénieur en annonçant l'arrivée de Pat Fry en 2020, samedi.

"Pat Fry viendra renforcer l'équipe de management technique d'Enstone à l'échéance de ses obligations contractuelles actuelles", indique l'écurie française, à propos de l'ex-technicien de McLaren, qui doit observer une période d'inactivité avant de changer d'employeur.

"Je me réjouis de pouvoir à nouveau travailler avec Pat, a commenté Marcin Budkowski, directeur exécutif de l'antenne anglaise. Son arrivée au sein de l'écurie est une nouvelle étape dans la dynamique de construction et d'amélioration de notre structure. L'expérience, le talent et la détermination de Pat seront des atouts supplémentaires pour poursuivre notre démarche de progrès."

Pat Fry officiait comme directeur de l'ingénierie, soit le n°2 de la technique chez McLaren. Il devrait être l'adjoint du directeur technique, Nick Chester. Mais ce dernier n'a pas encore convaincu en quatre ans à la tête du département technique d'Enstone.

Pat Fry, 55 ans, est l'un des ingénieurs les plus expérimentés du paddock. Il a notamment travaillé pour McLaren (1993-2010), Ferrari, (2011-2014), Manor (2016, 2017) avant de retourner chez McLaren en 2018, où il a joué un rôle déterminant dans le retour de la monoplace orange au premier plan.

0
0