McLaren

McLaren : la bonne année ?

McLaren : la bonne année ?
Par Eurosport

Le 13/03/2012 à 07:57Mis à jour Le 15/03/2012 à 09:00

Notre remontée des stands 2012 s'arrête devant le garage McLaren. L'équipe semble prête pour sa vivre sa meilleure saison depuis 2008 : la MP4-27 a impressionné en tests, Jenson Button est toujours aussi motivé et Lewis Hamilton a réorganisé son entourage professionnel.

L'ÉQUIPE

Licence : britannique - Base : Woking (GBR) - Début en F1 : 1966 - 703 GP - 12 titres Constructeurs - 8 titres Pilotes - 175 victoires - 148 pole positions - P-DG McLaren Group : Ron Dennis (GBR) - Directeur d'équipe : Martin Whitmarsh (GBR) - Directeur technique : Paddy Lowe (GBR) - Directeur de l'ingénierie : Tim Goss (GBR)

McLaren

Recruté sur une opportunité fin 2009, il est devenu le pilote de référence de l'équipe en moins de deux ans. Pour une raison simple : il compense son léger déficit en qualif par des courses à l'abri des à-coups, des paris pneumatiques les plus osés ou des dépassements les plus scabreux. Ses victoires au Canada, dans le dernier tour contre Vettel, et Hongrie, par des conditions mixtes, appartiennent à la "Button touch". Le plus expérimenté après Schumacher (208 départs) est tranquille pour la suite : il a resigné pour trois ans.

Repères - Né le 19/01/80 à Frome (GBR) - 1m 82, 70 kg - 190 gp - 1 titre (2009) - 12 victoires - 7 pole positions - Ecuries : Williams (2000), Benetton (2001), Renault (2002), BAR (2003-05), Honda (2006-08), Brawn (2009), McLaren (depuis 2010)

LEWIS HAMILTON (GBR/27 ANS) - McLAREN N.4

Sa victoire à Abou Dabi, fin 2011, l'a reboosté. On pensait son hiver tranquille lorsqu'il a consenti une autre rupture : Adrian Sutil, son pote de toujours, venait de le traiter de "lâche" pour son refus de témoigner à son procès d'agression sur Eric Lux (Lotus). Quelques jours plus tard, son pôle management officialisait la tutelle de Didier Coton.

Débarrassé de ses distractions chronophages, le champion du monde 2008 peut reprendre la main chez McLaren car il a ce qu'il y a de plus fondamental en lui : une vitesse pure supérieure à Button (13-6 en qualif en 2010 et en 2011). Reste à la convertir avec des courses moins brouillonnes. Un dossier chaud en cours : son avenir au-delà de 2012.

Repères - Né le 07/01/85 à Stevenage (GBR) - 1m 74, 68 kg - 71 gp - 1 titre (2008) - 14 victoires - 18 pole positions - Ecuries : McLaren (depuis 2007)

LA REALITE

Un seul titre mondial depuis 2000, avec Hamilton en 2008.

A SAVOIR

L'équipe a pris acte du statut de n°1 de Button fin 2011 en inversant la numérotation de ses voitures. Button porte cette saison le n° 3, Hamilton le n°4.

LA DECISION

Ne pas courir après Ferrari et renoncer au statut de "constructeur total", châssis + moteur. Woking a poliment reçu les représentants de PURE, qui cherchent à placer leur V6 turbo dès 2014.

LA RECRUE

Didier Coton. La société de Simon Fuller, XIX Entertainment, l'a engagé pour manager Lewis Hamilton. Le Belge a été le mentor de Mika Häkkinen chez McLaren.

L'HOMME-CLE

Sam Michael. Il n'a jamais percé comme directeur technique chez Williams. Dans le rôle de directeur sportif, il apporte un double regard sur le fonctionnement de l'équipe.

LE PLUS

Woking a fait du sur-mesure pour Button en évitant le "nez cassé". "Je suis assis très bas dans le cockpit, ce que j'adore. Je vois à peine à l'extérieur mais je me sens vraiment partie intégrante de la voiture", s'est réjoui JB, qui mesure 1 m 81, contre 1 m 74 à Hamilton.

LE POINT FAIBLE

Le départ de Pat Fry pour Ferrari, en mai 2011, se fait encore ressentir : l'ex-directeur de l'ingénierie et de la technique a convaincu des éléments-clé de le rejoindre à Maranello. Notamment Jonathan Heal, ingénieur spécialisé dans les calculs de résistance, et l'aérodynamicien Lawrence Hodge.

L'INTERROGATION

Lewis Hamilton est en fin de contrat. Sa MP4-27 gâche ses chances d'être champion, quand va-t-il raviver l'hypothèse Red Bull ?

CET HIVER

Les essais ont montré que l'équipe avait corrigé le tir : les qualités de rapidité et de constance de la nouvelle MP4 ont été remarquées par Vettel et Alonso.

CHASSIS : McLAREN MP4-27 - MOTEUR : MERCEDES-BENZ F0108X

Le seul capot élégant de 2012 : il a évité le vilain coup de rabot. L'avant du cockpit de la MP-26 était déjà relativement bas et Wolking l'a incliné pour le faire rentrer dans les nouvelles cotes de la FIA. La position normée des échappements (à 20 cm du sol, sortie entre 10 et 30° vers le haut) a aussi conduit à abandonner les pontons en U et compacter la carrosserie arrière. Mécaniquement, seul le système d'alimentation en essence a survécu à l'ancien modèle.

A Jerez de la Frontera et Montmelo, la MP4-27 s'est montré rapide et fiable.

OBJECTIF

Lewis Hamilton : "On rêve toujours de débuter une saison avec une voiture compétitive. Ce n'est pas arrivé les deux dernières saisons. Je veux que cela se produise en 2012".

0
0