AFP

Sauber sera motorisé par Honda à compter de 2018

Les Sauber seront motorisées par Honda à compter de 2018
Par AFP

Le 30/04/2017 à 10:46Mis à jour Le 30/04/2017 à 11:30

A partir de la saison prochaine, Sauber sera équipée de moteurs Honda. C'est via un communiqué que l'écurie suisse, actuellement motorisée par Ferrari, a annoncé la nouvelle en marge du Grand Prix de Russie à Sotchi.

Sauber sera équipée de moteurs Honda à compter de la saison 2018, a annoncé l'écurie suisse, actuellement motorisée par Ferrari.

"C'est un grand honneur pour Sauber de pouvoir travailler avec Honda dans les saisons à venir, a réagi la directrice générale Monisha Kaltenborn. Notre réalignement n'est pas seulement visible à travers notre changement de propriétaire mais aussi avec ce nouveau partenariat technologique avec Honda." Les problèmes de trésorerie à répétition de l'écurie, qui dispute en 2017 sa 25e saison en F1, avaient en effet conduit à un changement de propriétaire en juillet, avec la prise de contrôle effectuée par le groupe d'investissements suisse Longbow Finance.

Sauber est actuellement équipée d'un moteur Ferrari version 2016, qui ne devrait pas recevoir d'évolutions en cours d'année. "En plus du partenariat avec McLaren entamé en 2015, nous allons commencer à fournir des groupes propulseurs à Sauber, en tant qu'écurie cliente, à compter de l'an prochain", a précisé Katsuhide Moriyama, responsable de la marque et de la communication d'Honda. "C'est un défi nouveau pour les activités de Honda en F1. Afin de tirer le meilleur parti de fournir deux écuries en même temps, nous allons renforcer les systèmes et les capacités de nos deux sites de Sakura (au Japon) et Milton Keynes (Grande-Bretagne)."

Antonio Giovinnazi (Sauber) - Tests Montmelo 2 2017

Antonio Giovinnazi (Sauber) - Tests Montmelo 2 2017AFP

Début de saison catastrophique

"Grande nouvelle pour l'équipe et une chance de doubler les opportunités de recherche et développement à partir de 2018", a commenté l'écurie de Woking sur Twitter. Après deux saisons en demi-teinte depuis le début du partenariat avec le motoriste japonais (9e en 2015, 6e en 2016), elle connaît un début de saison 2017 catastrophique, du fait de gros problèmes de fiabilité de son groupe propulseur depuis les essais hivernaux.

McLaren n'a encore inscrit aucun point cette saison et n'a franchi la ligne d'arrivée qu'à une seule reprise, avec le Belge Stoffel Vandoorne lors du GP inaugural en Australie. Ce dernier a déjà dépassé le nombre maximum de moteurs autorisés pour la saison (quatre) et a en conséquence été pénalisé de quinze places sur la grille de départ du GP de Russie, quatrième manche de la saison, dimanche.

0
0