Pour Fernando Alonso, 2021 commence maintenant. Ce mardi, sur le circuit de Montmelo, le double champion du monde de Formule 1 effectue ses premiers essais réels en faveur de Renault, quelques mois avant de remplacer Daniel Ricciardo. L'Espagnol n'a plus roulé dans une monoplace de F1 depuis des tests privés réalisés pour McLaren à Bahreïn, en avril 2019.

Grand Prix de l'Eifel
Red Bull drague encore Renault : "Abiteboul va peut-être se faire tatouer le derrière !"
12/10/2020 À 14:16

Le pilote d'Oviedo a été installé au volant d'une R.S.20, voiture de la saison en cours, en vue d'une journée de tournage. Il ne pourra donc pas effectuer plus de 100 km, avec une monte pneumatique différente de celles utilisées en championnat du monde.

Ces tests surviennent vingt ans après les premiers tours de roues réalisés par Alonso avec l'écurie basée à Enstone (ex-Benetton) et onze ans, presque jour pour jour, après son dernier Grand Prix disputé en faveur du constructeur français (Abou Dabi 2009).

"Je pense que cela sera comme un nouveau départ, a confié l'Espagnol dans une courte vidéo de promotion diffusée sur les réseaux sociaux par l'écurie. La vitesse de la voiture, les performances de freinage, la vitesse de passage en courbe… Beaucoup de choses vont encore me surprendre. […] Je suis très excité !"

La saison prochaine, Fernando Alonso sera chargé de valider les progrès réalisés par l'écurie tricolore - remontée sur le podium au Grand Prix de l'Eifel dimanche dernier grâce à Ricciardo - et de préparer la transition vers le nouveau règlement technique, qui entrera en vigueur en 2022.

Grand Prix de l'Eifel
91 victoires, une même marque pour Hamilton et Schumacher mais des histoires différentes
12/10/2020 À 10:07
Grand Prix de l'Eifel
Du champagne pour Renault neuf ans après, et un tatouage "allemand" pour Abiteboul
11/10/2020 À 17:33