Liberty Media a tenté le coup. Le gros coup, même. Désireux de faire revenir Fernando Alonso sur les circuits, le nouveau propriétaire de la F1 a tenté de convaincre Red Bull de l'engager pour 2020. La scène remonte à l'été dernier, comme l'a révélé Helmut Marko à Auto Bild.

"Cela ne fonctionnait pas non plus pour Honda"

Saison 2020
Grosjean se sentirait déjà prêt à retrouver la piste
IL Y A 4 HEURES

"Nous avons immédiatement déclaré que nous n’avions pas besoin d’Alonso", a-t-il assuré dans les colonnes du média allemand. Même topo du côté d'Honda, qui ne souhaite plus forcément entendre parler du nom du pilote espagnol depuis l'époque Mclaren. "Cela ne fonctionnait pas non plus pour notre motoriste. Ils ont mal à la tête dès qu’ils entendent le nom Alonso", confie le conseiller sportif de Red Bull.

La tentative de Liberty Media est donc restée vaine. Après tout, qui ne tente rien n'a rien non ?

Fernando Alonso

Crédit: Getty Images

Saison 2020
"Nous avons 40 à 50 chevaux de retard" : Binotto justifie la saison catastrophique de Ferrari
20/11/2020 À 11:34
Saison 2020
Hamilton pourrait prolonger chez Mercedes une fois la saison terminée
18/11/2020 À 10:04