Dans un monde parfait, Ferrari aurait fêté le millième Grand Prix de son histoire en Formule 1 au Canada, le 14juin. C'est ce que tout le monde aurait aimé, préféré. La pandémie de coronavirus ayant provoqué des annulations et reports en série depuis le Grand Prix d'Australie, à l'origine ouverture de la saison 2020, le 15 mars, un calendrier de huit courses a vu le jour. A compter du Grand Prix d'Autriche, le 5 juillet, jusqu'au Grand Prix d'Italie, le 6 septembre.

Monza devait donc être le 999e Grand Prix de l'histoire de la marque italienne en Championnat du monde et la suite, prévue normalement à Singapour, faisait regretter aux tifosi l'occasion manquée de pouvoir célébrer la 1000e à domicile. Finalement, les organisateurs asiatiques ont dû renoncer à maintenir leur épreuve, pour des raisons analogues à celles de Monaco, et il est alors devenu possible pour la FOM, le promoteur du Championnat du monde, d'aligner les planètes.

Saison 2020
Le nouveau patron de la F1, c'est lui : Domenicali remplace Carey
25/09/2020 À 13:40

Il n'y aura pas de public, le 13 septembre pour le Grand Prix de Toscane, mais il se déroulera au Mugello, circuit propriété de Ferrari. Qui y a d'ailleurs fait son retour en piste avec un modèle de 2018 avec Charles Leclerc et Sebastian Vettel, juste avant le début du Mondial, à Spielberg. Ce n'était pas un hasard.

Le Grand Prix de Toscane sera le premier du nom, le 43e différent depuis la création du Mondial, en 1950. C'est la première fois que l'on courra aussi au Mugello en Formule 1.

Vendredi, la FOM en a profité pour officialiser la tenue d'un Grand Prix de Russie le 27 septembre à Sotchi, à sa date d'origine. Le calendrier "en construction" de la F1 2020 comporte à présent dix dates.

Saison 2020
De Ferrari à la succession de Carey : Domenicali devrait devenir le nouveau patron de la F1
23/09/2020 À 10:02
Saison 2020
"Les détails du contrat de Vettel chez Aston Martin sont croustillants"
22/09/2020 À 14:33