Romain Grosjean se demandait ouvertement vendredi si cela valait le coup de faire du présentiel une saison de plus en Formule 1 en 2021, tant les perspectives de progrès de Haas paraissent limités. Et les alternatives à l'écurie étasunienne quasi nulles en Formule 1. Depuis quelques semaines déjà, le Français de 34 ans, en fin de contrat, est conscient qu'il obtiendra difficilement une prolongation. Aussi lorgne-t-il la Formule E et le Championnat du monde d'Endurance, dont les 24 Heures du Mans sont l'épreuve phare. Chez Peugeot, ce qu'il aimerait, bien que le Lion n'ait prévu de revenir dans la Sarthe qu'en 2022.

Romain Grosjean (Haas) au Grand Prix de l'Eifel 2020

Crédit: Getty Images

Grand Prix de l'Eifel
Wolff : "On a fait dans notre pantalon dans le garage"
10/10/2020 À 16:51

Samedi, Günter Steiner lui a envoyé un signal sans équivoque sur ses chances de rester, à tout comme à son coéquipier danois, Kevin Magnussen. "Je suis sûr que Kevin et Romain ne restent pas chez eux en attendant un coup de fil de ma part, a déclaré le directeur d'équipe italien à Motorsport-Total. Ils ont besoin de prospecter autour d'eux car tout le monde fait ça. Dont nous."

"Si on a vérifié la disponibilité de quelqu'un, on n'a fait aucune promesse, a-t-il poursuivi. Ça marche aussi pour eux. Ils parlent à d'autres équipes, d'autres gens. Du moins, je l'espère. C'est pour ça qu'il ont un management. C'est à ça que ces gens servent. Je leur dirai s'ils restent ou non." Selon une information que Canal + tient pour sûre, le Russe Nikita Mazepin, pilote de Formule 2, sera l'un des titulaires en 2021. Son père serait même candidat au rachat de l'équipe de Gene Haas.

Saison 2021
C'est désormais clair, Red Bull ne veut plus de Gasly
HIER À 13:16
Saison 2021
Quitter la F1 ? Mercedes explique pourquoi cela aurait été "fou"
23/10/2020 À 15:17