Getty Images

Ferrari ouvertement sur les rangs pour signer Hamilton

Ferrari ouvertement sur les rangs pour signer Hamilton

Le 29/11/2019 à 17:48Mis à jour Le 30/11/2019 à 13:06

GRAND PRIX D'ABOU DABI - Lewis Hamilton est sous contrat pour 2020 chez Mercedes et il a lié son avenir à celui de Toto Wolff. Vendredi, le manager autrichien s'est exprimé sur la question, et Mattia Binotto, patron de la Scuderia Ferrari, n'a pas manqué de manifester son intérêt pour le Britannique.

La troisième place du championnat du monde Pilotes, l'identité du dernier vainqueur de 2019, l'état des relations entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc chez Ferrari ou encore le règlement 2021 occupent les médias à Abou Dabi. Mais un autre sujet, peut-être plus brûlant encore, a resurgi à l'occasion de la dernière conférence de presse FIA de la saison mettant en scène les directeurs d'équipe, vendredi.

Vidéo - La grille 2020 affiche complet : voici les 20 pilotes du Mondial

01:26

En effet, Phil Duncan, journaliste de l'agence Press Association, a profité de la présence de Toto Wolff (Mercedes) et Mattia Binotto (Ferrari) pour leur poser la question de l'avenir du Britannique, dont le contrat arrivera à expiration fin 2020. Lors du précédent Grand Prix, au Brésil, le pilote de 34 ans avait expliqué que son avenir chez les Gris était lié à celui du manager autrichien, qu'une rumeur persistante envoie chez Liberty Media, le promoteur du championnat du monde de Formule 1. Phil Duncan a demandé au patron de Brackey si l'Anglais avait cherché à obtenu une garantie en ce sens.

Toto Wolff (Mercedes), Mattia Binotto (Ferrari) au Grand Prix d'Abou Dabi 2019

Toto Wolff (Mercedes), Mattia Binotto (Ferrari) au Grand Prix d'Abou Dabi 2019Getty Images

"Savoir qu'il est libre pour 2021 ne peut que nous rendre heureux"

"Lewis et moi avons grandi l'un près de l'autre ces sept dernières années, a répondu Toto Wolff. Nous sommes arrivés en même temps chez Mercedes en 2013 et je pense que nous avons forgé beaucoup de confiance. En même temps, nous faisons partie d'une organisation plus large où chacun exerce pleinement dans son domaine de compétence. Venant de lui c'est agréable, mais j'aimerais aussi savoir où il ira ou s'il restera. Nous parlons de l'avenir (…) Est-ce que je peux avancer là-dessus ? Non, pour moi il était important de finir la saison à Abou Dabi. Il faut décider de bcp de choses et nous verrons cet hiver."

C'était facile pour lui de le dire, mais Toto Wolff n'a pas confirmé qu'il serait bien à la tête de l'équipe Mercedes dans les mois à venir.

Invité à s'exprimer, Mattia Binotto ne s'est pas privé d'exploiter cette zone grise chez Mercedes. En patron de la Scuderia, il a fait son travail en ne fermant aucune piste pour l'avenir. Car si Charles Leclerc est sous contrat jusqu'en 2022 inclus, Sebastian Vettel arrivera en fin de bail en 2020. "Lewis est assurément un pilote exceptionnel, fantastique, a rappelé l'Italio-suisse. Savoir qu'il est libre pour 2021 ne peut que nous rendre heureux, mais honnêtement il est trop tôt pour prendre une décision. Nous sommes contents de nos pilotes et arrivera bien un moment la prochaine saison où nous commencerons à discuter et comprendre ce que nous devons faire."

Vidéo - Pétages de plomb, déloyauté, clashes à répétition : quand Vettel voit rouge

01:36
0
0